En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le président de la République François Hollande
 
Le président de la République François Hollande - DR

"Des sanctions devront être prononcées, administratives et pénales", a déclaré le président de la République au sujet du scandale des plats surgelés à la viande de cheval au lieu de bœuf, alors que doit se tenir à Bercy une réunion de crise entre le gouvernement et la filière agroalimentaire française.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
4 opinions
  • la gratouille     

    Et aussi des sanctions contre cette classe politique de moins en moins utile et qui vampirise le pays

  • ranulf     

    Le jour où on découvrira de la viande d'âne dans le pâté, beaucoup d'électeurs français devront se méfier.

  • raleur toulousain     

    voila la réaction de la commission européenne : À Bruxelles, un porte-parole de la Commission européenne a affirmé que "nous ne sommes pas face à une situation de danger sanitaire" et s'est félicité du fonctionnement du système de traçabilité de la viande en Europe. Circulez y a rien à voir

  • raleur toulousain     

    il parle de DSK ? "Il y a eu des manquements, visiblement, des profits, des comportements inadmissibles, des sanctions devront être prononcées, administratives et pénales si le dossier le justifie",

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •