En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La haut fonctionnaire Yannick Moreau, ancienne présidente du Conseil d'orientation des retraites
 

Du rapport explosif sur les retraites au vote en Iran en passant par le procès des sosies. BFMTV.com vous livre les infos à savoir avant de commencer votre journée.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    BRAVO Airbus

  • gebo
    gebo     

    Le "docteur" Moreau avant de donner un traitement aurait du faire un vrai diagnostic sur le malade. En effet la véritable maladie est le manque de cotisants c'est à dire le manque de travailleurs. Tous les remèdes proposés sont des emplâtres sur une jambe de bois et ne résoudront rien. En faisant le vrai diagnostic on constate que le système actuel de financement n'est pas adapté à la situation actuelle de l'emploi. Il est donc urgent de rechercher un système qui permettra de garantir les retraites dans l'avenir et non de continuer à "réformer" un système voué à l'échec.

  • SASHA2459
    SASHA2459     

    Oui, si on touche à notre retraite, il faudra TOUS descendre dans la rue ! Il faut que nous soyons nombreux à nous mobiliser pour faire comprendre à ce gouvernement (qui se dit de gauche mais qui ne l'est pas) que LES FRANCAIS NE SE LAISSERONT PAS FAIRE !!!!!

  • tramerien
    tramerien     

    je n'ai jamais voté FN mais là je ne me génerai pas ....

  • tramerien
    tramerien     

    si on touche à ma retraite (petite) je descend dans la rue foutre le bordel......

  • SASHA2459
    SASHA2459     

    INFO RTL sur les retraites = pas question de toucher aux régimes spéciaux, ni aux retraites des députés, sénateurs, et fonction publique...le gouvernement n'ose pas "tailler" dans son électorat !

Votre réponse
Postez un commentaire