En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Bernadette Chirac
 

L'ancienne première dame reproche au président de la République le redécoupage de son canton en Corrèze. Elle estime également que François Hollande n'accorde de l'attention à son mari, que par "pure tactique".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • pinocchio
    pinocchio     

    Curieux que la seule motivation de cette femme soit son avenir électoral alors que son mari si amoindri aurait besoin de davantage de soutien affectif

  • trueblabla
    trueblabla     

    En voilà encore une qui se sent au dessus de tout et de tous. Ca donne matière à réfléchir quant à ses choix politiques ....

  • patriote13
    patriote13     

    La droite, en son temps , avait déja redécoupé pour faire barrage au Front National . Juste retour de manivelle, ne vous en déplaise Madame !

  • nicolette
    nicolette     

    Hollande a été un dauphin de Mittérand : il a bien appris : il sait utilise les gens et après "basta" j'espère qu'en 2017 on pourra faire de même

  • R1
    R1     

    En maison de retraite mamie ! pour riches bien sur !

    vestale
    vestale      (réponse à R1)

    Moi j'y verrai bien FH en maîson de retraîte anticipée !!

    dany-tou
    dany-tou      (réponse à R1)

    Commentaire bête et méchant .

  • brindacierfifi12
    brindacierfifi12     

    "Il s'assied à côté de lui et lui parle comme s'il était son cousin germain. Je ne l'intéresse pas. (...) Tout cela n'est que pure tactique." .....................................................
    C'est pareil avec certains Français qui croient encore en Lui Madame ! PURE TACTIQUE !

  • Promethee
    Promethee     

    Mais Madame Chirac, ressentiriez-vous enfin ce que les Français ressentent ?

Votre réponse
Postez un commentaire