En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le maire de Bordeaux Alain Juppé et candidat Les Républicains à la primaire à droite en meeting, le 20 avril 2016. - Jean-François Monier - AFP
 

Conservatisme et manque de crédibilité: voilà les deux angles d'attaque du camp Juppé, qui espère inverser la tendance dans l'entre-deux tours en s'en prenant au programme de François Fillon.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • Osiris78
    Osiris78     

    Introduire le motif de réorganisation de l’entreprise dans les procédures de licenciement collectif.
    Pas possible pour moi.
    J'imagine sous un prétexte de reorganisation une vague de licenciement pour donner plus de dividendes aux actionnaires ou pour baisser les frais généraux.
    Je veux bien travailler plus longtemps et plus tard.
    J'imagine, je me fais licencier sous un faux prétexte de reotganisation et là je toucherais donc le chomage avec une certaine degressivité.Je retrouverais peut etrre un travail en cdi avec des motifs de licenciements négociés avec l'employeur qui pourrait quand meme dehors sous pretexte d'une reorganisation

  • sonntag67
    sonntag67     

    et si la bulle Fillon faisait blop .....

    grincheux007
    grincheux007      (réponse à sonntag67)

    La bulle est passé et va bientôt repasser encore plus grosse. Juppé peut maintenant s'inscrire à la primaire de la gauche, il a ses chances.

  • norton_13
    norton_13     

    juppé : un exemple d'intégrité pour la jeunesse, un extrait de son CV :
    "Il est contraint de quitter la vie politique en 2004, la cour d'appel de Versailles l'ayant condamné à 14 mois de prison avec sursis et à un an d'inéligibilité pour prise illégale d'intérêts dans le cadre de l'affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris. Parti enseigner au Québec, il fait son retour en politique deux ans plus tard en retrouvant son mandat de maire de Bordeaux."
    C'est ça la classe politique en France, t'es condamné mais t'es toujours en poste !

    vengeur
    vengeur      (réponse à norton_13)

    Tu oublie de dire qu il a été condamné par fidelitê pour Chirac qui etait coupable.

    grincheux007
    grincheux007      (réponse à vengeur)

    désolé, mais rien n'est prouvé, c'est des supputations, c'est bien Juppé qui a été condamné ...

  • norton_13
    norton_13     

    juppé qui est prêt à nommer bayrou comme ministre de la justice... bayrou responsable de l'élection d'hollnade, non mais ou va-t'on ?

  • norton_13
    norton_13     

    juppé : un exemple d'intégrité pour la jeunesse, un extrait de son CV :
    "Pour prise illégale d'intérêts, le 30 janvier 2004, il est condamné par le tribunal correctionnel de Nanterre à 18 mois de prison avec sursis et à une peine de 10 ans d'inéligibilité."
    C'est ça la classe politique en France, t'es condamné mais t'es toujours en poste !

  • norton_13
    norton_13     

    juppé qui est prêt à nommer bayrou comme ministre de la justice... bayrou responsable de l'élection d'hollnade, non mais ou va-t'on ?

  • Phigli
    Phigli     

    Juppe l homme de la dissolution et CO responsable des 35 heures sera éjecté dimanche.

  • Phigli
    Phigli     

    Juppe l homme qui a donné notre victoire de 1995 au socialiste, reculé sur sa réforme de la sécurité sociale après avoir fait bloqué la France pendant un mois par le simple fait de son arrogance sera éjecté de la scène politique dimanche.

  • Phigli
    Phigli     

    Juppe l homme qui a donné notre victoire de 1995 au socialiste, reculé sur sa réforme de la sécurité sociale après avoir fait bloqué la France pendant un mois par le simple fait de son arrogance sera éjecté de la scène politique dimanche.

  • grincheux007
    grincheux007     

    Il faut s'attendre (et ça a commencé) à une volée de missiles sur Fillon de la part du camp Juppé et des journalistes en général. On ne le traite pas encore de fasciste mais ça viendra, son programme économique est vilipendé ... quoiqu'il en soit, Fillon est bien le candidat courageux de la droite avec des réformes à faire. Juppé est le candidat d'un centre mou qui crie au loup et va appeler la gauche à voter pour lui ... résultat dans une semaine.

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire