"La répression donne tout le pouvoir aux trafiquants", selon Daniel Cohn-Bendit

Invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV ce jeudi matin, Daniel Cohn-Bendit est revenu sur la polémique causé par sa collègue Cécile Duflot qui c’était déclaré sur le même plateau, en faveur de la dépénalisation du cannabis.

BFMTV
Le 07/06/2012 à 9:26
Mis à jour le 07/06/2012 à 9:30

Daniel Cohn-Bendit souhaite "qu’un groupe Europe écologie dépose un projet de loi à l’Assemblée nationale." Pour le député européen écologiste, la répression n’est pas la solution car elle "donne tout pouvoir aux trafiquants."

Il a poursuivi en se déclarant pour "une régularisation positive de la consommation de drogues douces" mais garde a néanmoins conscience que ça peut poser des problèmes car "l’alcool aussi pose des problèmes."

Il termine en répondant à la déclaration de Xavier Bertrand qui annonçait la veille sur le même plateau que la victoire de la gauche verrait la légalisation du cannabis : "malheureusement pas (…) je lui dis ne soit pas trop hypocrite parce que demain tes enfants, ou les enfants de tes enfants, les enfants de beaucoup de tes amis ils fument."

Élections

Les résultats dans votre ville

La question du jour

Cure d'économies: le gel du point d'indice des fonctionnaires est-il justifié?