En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le socialistes ont du travail pour convaincre qu'ils peuvent rassembler.
 

Le Parti socialiste est au bord de l'implosion. Entre motions de censure et ambitions personnelles, la rue de Solférino a bien du mal à tenir ses troupes en ordre de marche pour 2017.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

24 opinions
  • pintre
    pintre     

    Non, parce que à un an des présidentielles, le gouvernement ne peut être renversé. Bien calculé. Voila pourquoi cette délicate réforme de la loi du travail est venue si tard.

  • pintre
    pintre     

    Un peu de logique: Avant 2012, nous avions un PS qui a gouverné jusqu'à janvier 2014 sur ses convictions (son chef étant élu pour cela) et ce fut une catastrophe. Devant cette catastrophe une majorité est devenue subitement sociale démocrate, Logiquement c'est à eux de former un autre parti (les autres étant fidèles aux convictions PS). Il pourraient appeler ce parti: Parti social DEMOCRATE 49.3.

  • pintre
    pintre     

    Un peu de logique: Avant 2012, nous avions un PS qui a gouverné jusqu'à janvier 2014 sur ses convictions (son chef étant élu pour cela) et ce fut une catastrophe. Devant cette catastrophe une majorité est devenue subitement sociale démocrate, Logiquement c'est à eux de former un autre parti (les autres étant fidèles aux convictions PS). Il pourraient appeler ce parti: Parti social DEMOCRATE 49.3.

  • sasha75
    sasha75     

    j'ai l'impression de revivre le remake de la guerre du FN de l'année dernière ... une partie de la Gauche qui veut se défaire de l'image désastreuse de cette Gauche qui gouverne...

  • Denver
    Denver     

    Il faut virer tout ces gens là, par la dissolution du sénat et de l'assemblée nationale, et ensuite on met tout le monde à 1500 euros par mois , 20 tickets restos et on verra si ils bossent pour eux ou pour le pays

  • boulette34
    boulette34     

    moi j'aimerai bien connaitre le compte des caisses PS en début de mandat HOLLANDE et à la fin ............ça doit pleurer dans les chaumières tous les soirs , et ça plutot que de la téléréalité des LE PEN père/ fille ça n’intéresse aucun journalistes ? ils avaient TOUT ! et ils n'ont PLUS RIEN !!

  • New-York 16
    New-York 16     

    Beaucoup de bruit pour rien ils n'ont pas de projet encore des nuls

  • Crusader30
    Crusader30     

    Certainement pas ....

  • boulette34
    boulette34     

    Pourquoi cette question ? Si cela était le cas ils seraient allé au bout de leur démarche.

    MOA01
    MOA01      (réponse à boulette34)

    Le but principal de leurs démarches est de se faire un nom pour les prochaines élections ou pour OBTENIR un ministère en cas de remaniement… L’exemple a été donné par cosse, placé, etc… et puis il y a le paon et huchon qui ont des postes bien – trop – payés à ne rien faire…
    Censure garantie…

  • Winston
    Winston     

    Paul Aveline, avec tout mon respect, dresse un tableau un peu erroné de la situation. Tout d’abord quand il dit que « la mobilisation ne décroît pas », on assiste au contraire. 55 000 manifestants seulement dans la France entière (moins de 15 000 à Paris) à « manifester » dans les rues alors qu’ils étaient dix fois plus nombreux à battre le pavé il y a deux mois. Même s’il a raison quand il parle de radicalisation de ces manifestants-casseurs, si leur nombre n’est pas en chute libre alors je ne sais pas ce que c’est que la décroissance.
    Ensuite quand il écrit « les socialistes craignent surtout de se couper définitivement de leur base militante. ». Je lui rappelle qu’au dernier congrès du parti la ligne réformiste ou sociale-démocrate l’a largement emporté et les tenants d’une gauche radicale (et, pardon, mais très sectaire, repliée sur ses certitudes et reine des postures) sont minoritaires à moins de 30 % de suffrages des adhérents. Ceci devrait rassurer les ténors sur la crainte d’une rupture avec les électeurs socialistes qui sont traditionnellement encore plus modérés que ne le sont les militants et encore plus en faveur de la ligne sociale-libérale. Ceci est conforté par les scores d’Emmanuel Macron dans les sondages.
    Au fond cette minorité de « frondeurs » (qui représente 8 % des députés à l’A.N) très agissante et surmobilisée, qui tente de récupérer les mécontentements de quelques extrémistes de gauche agités se permet de prendre en otage l’ensemble des électeurs ou sympathisants socialistes qui n’ont jamais donné mandat à la ligne « dé-mondialiste » et anti-européenne de Montebourg. C’est plutôt ça la réalité politique des électeurs de François Hollande de 2011 et 2012, cher monsieur.

    MOA01
    MOA01      (réponse à Winston)

    Winston peut-être mais sûrement pas Churchill… et sans aucun doute encarté du parti copain de mélenche et compagnie… sans aucun respect pour la France…

Lire la suite des opinions (24)

Votre réponse
Postez un commentaire