En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La loi sur l'absentéisme scolaire va être abrogée
 

La loi qui vise à lutter contre l'absentéisme scolaire par la suppression des allocations familiales devrait être bientôt abrogée. Le Sénat, à majorité socialiste, a voté jeudi l'abrogation de cette loi jugée inefficace. Son auteur, l'UMP Eric Ciotti dénonce une décision « dogmatique ».

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

54 opinions
  • moutchic
    moutchic     

    les francais ont la mémoire courte deouis 5 ans la droite a détricoté tout un pan du social en France naturellement cela touchait les plus démunis et les gens de droite ou nantis ne se sentaient pas concernés, alors que l'on assure que c'est la gaucge qui détricote "les excellentes lois" des années passées il y a de quoi rire ce n'est pas parceque des politiciens en manque de pouvoir matraquent du matin au soir ce que le gouvernement actuel essaye de rattraper QUE C'ESt VRAI : SUR TOUTES LES CHAINES ET DANS TOUS LES MEDIAS ILS CASSENT DU GOUVERNEMENT



    HEUREUSEMENT que les gens qui travaillent ne sont pas suspendus à ces personnages qui "seraient" soi-disant capables d'arranger tout ce qui va mal Question : que ne l'ont-ils pas fait quand ils étaient aux affaires oendant 5 ans voire 10 ans et pourquoi seraient-ils plus aptes depuis qu'ils ne sont plus en activité gouvernementale

  • LEGOGOL
    LEGOGOL     

    CE QUI A ETE BATI AUPARAVENT.L'IDEOLOGIE SOCIALISTE REPREND LE DESSUS

  • gogoàgogo
    gogoàgogo     

    On peut discuter du contenu de la loi, mais sur le principe, elle me semble utile : un enfant de moins de 16 ans doit être scolarisé. Si ce n'est pas le cas, la famille doit être concernée. La famille a un rôle éducatif à tenir et l'école doit être vue comme une nécessité absolue. Sinon, on peut toujours désigner un médiateur familial, saisir un juge pour enfants, signer un contrat avec l'élève, blabla blabla, autant de mesures inutiles et coûteuses. Oui toucher au porte-monnaie, ça fait mal et c'est pour cela que c'est efficace, même si ça ne marche que pour une minorité de cas. - - - - - Alors d'accord pour l'abrogation de la loi, mais quelle est la solution de remplacement ???

  • mycette
    mycette     

    la seule chose qu'ils sachent faire c'est annuler ce qui était en vigueur précédement. En ce qui concerne l'absentéisme les élus sont des champions et ne peuvent se sanctionner eux mêmes. On peut compter ceux qui votent, une désolation de voir les sieges vides. Conclusion payer seulement les présents.

  • teutonne
    teutonne     

    A chaque jour sa connerie par les socialistes,c'est effrayant! On va donc continuer à payer avec nos impôts des allocations à des gens qui n'envoyent pas leurs enfants à l'école? C'est le pays du ROI UBU!!! Après ils créent 120000 emplois préférentiels avec nos impôts pour ledits JEUNES??? Tous des parasites sociaux avec aucun devoir envers ce pays qui va dans l'abîme, merçi nos dirigeants!

  • Donatien76
    Donatien76     

    tout le monde sait que seule la sanction financière est à même de réduire tout inconvénient pour lequel il est nécessaire de réagir !
    Et cela devrait s'appliquer à toutes les situations d'absence comme par exemple celle des élèves non présents aujourd'hui vendredi 26 Octobre parce que dans l'avion avec leurs parents pour "raisons de vacances à l'Etranger de Monsieur et Madame" !!!

  • jeje29
    jeje29     

    Je propose d'aller plus loin : on devrait leur donner un petit billet pour les inciter à retourner à l'école.
    Ces politiques de droite comme de gauche m'écoeurent.

  • piarine
    piarine     

    il suffit de regarder les comptes rendus et les reportages sur les votes de nuit de l'assemblée nationale Des amendements souvent les plus importants qui engagent notre avenir sont votés sur des travées vides. Quid de l'absenteisme parlementaire non sanctionné une poignée de mécréants pondent des taxes à répétition, nous sommes gouvernés par l'imanigation des rois de l'imposition.Donc si le retrait des allocations familiales n'est pas souhaitable on ne va pas bien sur comdamnerl'absenteisme parlementaire tout autant voire plus prejidiciable, aussi bien à droite qu'a gauche là au moins il y a consencus sur la médiocrité du parlement. rs

  • RECOURTIAL
    RECOURTIAL     

    c 'est bien de gauche...LE LAXISME...ET l absenteisme de la classe politique sénateurs et des députés...rien a dire

  • Tyrees
    Tyrees     

    encore une loi rejeté pour un protéger les assistée, vive la france, vive le président des assistés!
    "Papa : Mon fils qu'est que tu veux faire plus tard ?" "Fiston: Moi papa, je veux etre un assisté, ça gagne bien, pas besoin de diplomes, il faut juste justifier de pas avoir de ressource et d'avoir secher les cours" - "Papa : c'est bien mon fils tu feras un grand citoyen francais, papa est fier de toi!"

Lire la suite des opinions (54)

Votre réponse
Postez un commentaire