En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Lors du débat présidentiel, les candidats se sont opposés sur la laïcité et le burkini.
 

Lors de la première partie du débat, la question de la laïcité et du burkini ont donné lieu à de vifs échanges, en particulier entre Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • iamagic
    iamagic     

    "Picto" et "Et maintenant "? La même personne???

  • iamagic
    iamagic     

    "Picto" et "Et maintenant "? La même personne???

  • iamagic
    iamagic     

    "Picto" et "Et maintenant "? La même personne???

  • iamagic
    iamagic     

    "Picto" et "Et maintenant "? La même personne???

  • Picto
    Picto     

    Le Burkina est une marque d'identité porté pour provoquer.

    Ne pas y faire cas (comme pour les gosses qui provoquent) fait disparaitre la provocation.

    Ce burkini est tellement une contrainte (doit faire chaud la-dessous en été !) que si il ne font aucun effet sur "les autres", alors ces femmes l'abandonneront.

    Y faire cas, mettre une loi ne fera que le renforcer.

  • Et maintenant ?
    Et maintenant ?     

    burkina ?
    pas autre chose de plus important ?

    Qu'on les ignore avec leur déguisement.
    Quand elles en auront trop marre d'avoir chaud sur la plage, et QUE PERSONNE NE FAIT ATTENTIONS A ELLES, elle ne le mettront plus.

  • Toutatis
    Toutatis     

    Dans le programme de Macron il y a la liberté religieuse entre parenthèses il y a inscrit sur les plages donc le burkini c'est pour cela qu'il monte le ton pour masquer son programme.

Votre réponse
Postez un commentaire