En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Rencontre merkel-hollande à berlin
 

BERLIN (Reuters) - La chancelière Angela Merkel et le président français François Hollande évoqueront notamment la situation de la Grèce et la...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • 14071789
    14071789     

    la grece n'a qu'a faire payer des impots a tous les profiteurs ( armateurs, politiciens, professions liberales etc.....), qu'est ce qui est fait dans ce sens : RIEN !
    ce sont les pauvres qui sont matraqués et nous les europeens qui payons !
    basta la grece : HORS D'EUROPE HORS DE L'EURO !
    qu'ils se fassent envahir par les turcs qui vont les mettre au travail !

  • tutute
    tutute     

    regardez bien la photo il est en formation a chaque photo il écoute Merkel car il ne comprends rien a l’Europe donc il va en formation...

  • sans peur et sans reproche
    sans peur et sans reproche     

    la societe generale etudie le tranfert la partie fusion acquisition vers l'angleterre.... merci QUI....merci monsieur flamby..!

  • kubb
    kubb     

    Quitter l’union européenne

    Il faut sortir de l’union européenne…

    Pourquoi ? Comment ? Pour faire quoi ?

    1- Parce que la mondialisation et son prototype antidémocratique - l’union européenne - poursuivent leur spirale suicidaire.

    Leur credo : ‘libre circulation des hommes, des capitaux et des biens’ est générateur de pauvreté, de pillage économique, d’anarchie sociologique et demain de guerres civiles.

    Leurs modes d’action (bâillonnement des Peuples, suppression des frontières, délocalisations, privatisations, financiarisation, foutoir migratoire) n’ont qu’un but : casser les Peuples, détruire les Nations, étouffer les Etats.

    Cette globalisation diabolique (agrégat malsain - il faut le répéter- des internationalistes et des capitalistes) nous conduit vers une triple confrontation : le ‘trou noir’ asiatique, l’embûche islamique et l’impasse écologique.



    2- Comment sortir de l’union européenne ?

    En revendiquant l’application de l’article 49A1 du Traité de Lisbonne.

    Celui-ci admet que : ‘Tout Etat membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union.’.

    Naturellement les constitutionnalistes apatrides et les européistes de tous bords ne voulaient à aucun prix du 49-A1. Mais c’était contraire au droit international public. Car, conformément aux droits universels de l’Homme, le Pacte de l’ONU de 1966 sur les droits civils et politiques stipule : “les peuples ont un droit inaliénable à disposer d’eux-mêmes”.

    Ainsi (à la demande des Anglais !) les rédacteurs du traité de Lisbonne furent-ils contraints d’inclure cette procédure au texte. Cruelle pénitence pour les européistes : cet article proroge, à leur corps défendant, le ‘compromis de Luxembourg’ exigé en 1966 par De Gaulle… qui connaissait ses classiques en démocratie et en droit des peuples !

  • forgaia
    forgaia     

    Cette société d'argent (de votre argent économisé par petite dose pour la plupart)est actuellement en train de vous mener à la faillite. La Grèce toujours soutenue mais impossible à guérir, elle finira par succomber. Nos états s'amusent encore à acheter de la dette à droite et à gauche, pensant faire des "grosses opérations financières", comme d’habitude ils jouent tous au Poker et ne savent plus quoi faire car en vérité, ils sont incapables. Ils n'ont qu'une seule "vision" de leur "échec" et vont de plus en plus "droit dans le mur. L'Euro en 10 ans à mis 17 pays Européens (dont nous) plus bas que terre. Nous sommes de plus en plus sous perfusion et nos "dirigeants" du monde s'en moquent. Pour finir nos "pétroliers" en fin d'années vont vous annoncer des "bénéfices" jamais égalés? LES GRANDS GROUPES idem. Vous voyez la crise rapportent à beaucoup. Vos assurances vie et autres placements, vous les "verrez envolés", vous aviez, vous n'aurez plus, la faute??? La crise bien sûr!Dès que la Grèce sort de l'Euro elle pourra respirer car en reprenant sa monnaie, elle annule la dette? SI ENFIN LES AUTRES font de même, cela sera pareil!C'est vrai nos financiers auront moins! mais ce ne sont que des financiers!

  • marie jose
    marie jose     

    ça suffit de s'apitoyer sur le Grèce.
    depuis plusieurs anneés je passe des vacances en grèce et j'ai beaucoup d'amis grecs en France
    ils se ventent tous de ne jamais payer d'impôts et cela dure depuis plus de 200 ans.
    combien de fois j'ai subi leurs loqueries quand je leur disais quels étaient le montant de nos charges.
    défendre la grèce et ses tricheries c'est donner un signal favorable aux tricheurs
    oui dans les états modernes et responsables, la fiscalité est une juste redistribution des richesses mais il faut en contre partie que les états soient responsables de leurs dépences: c'est tout simplement ce que font les allemends et que nous n'avons pas compris.
    il faut soutenir l'administration fiscale qui a fait de très gros progrès de modernisation dans sa gestion son efficacité et son accueil et s'acharner à restreindre les dépenses de l'état et surtout de l'état politique moins de conseillers généraux, municipaux, de maire, d'adjoints etc.. la liste est longue en terminant par l'exceptionfrançaise le sénat...
    bises à toute l'équipe
    mjm

  • 20122012
    20122012     

    Et sa politique neoliberale permanente qui nous a entraine dans le gouffre de la dette en generalisant le dumping fiscal et sociale ou la speculation est reine pour sotenir un systeme bancaire en ruine

Votre réponse
Postez un commentaire