En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
"Aucun compromis, aucun arrangement n'est possible", avec Assad a martelé Valls.
 

Mardi à l'Assemblée nationale, Manuel Valls a de nouveau exclu toute intervention terrestre française en Syrie, mais indiqué pour la première fois qu'une éventuelle coalition de pays voisins intervenant pour "libérer la Syrie" de l'organisation Etat islamique aurait "le soutien de la France".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

25 opinions
  • pintre
    pintre     

    C'est la décision finale, ou ça va encore changer?

  • france royal
    france royal     

    C'est qui la France!!!! Ce sont les mêmes qui ont baffoué le vote des français lors du référendum de l'adhésion de la france à l'europe. Sans commentaire

  • deuxc
    deuxc     

    Qu'on libère déjà la France !

  • vamida
    vamida     

    Le conflit a démarré avec une révolte de jeunes..... révolte durement réprimée par Assad.
    Par la suite la rébellion n'a pas su rester sur ses premières revendications à cause des groupuscules très douteux qui se sont greffés dans le mouvement de départ.

    Les gouvernants européens et les Etats-Unis ont armé les groupuscules dangereux en voulant armer les opposants à Assad.
    Ont-ils vu ce danger ?
    Ou n'ont-ils pas voulu le voir ??? et si ils n'ont pas voulu le voir, pourquoi ?

    Poutine avait informé du danger.
    Mais malheureusement, les intérêts sur l' Ukraine nous ont empêchés d'entendre .

    D'autre part, si Assad est loin d'être blanc comme neige, est-ce qu'il n'aurait pas été plus judicieux de ne pas le combattre afin de ne pas favoriser les groupes terroristes qui se sont infiltrés dans les mouvements de rébellion. Ne pas oublier qu’ Assad combat Daech.

    Alors ? Qui doit-on combattre ? Poutine ? Assad ? Daech ? ….. sachant qu’il est impossible de les combattre tous à la fois.

    Personnellement j’aurais coopéré avec Poutine , puis Assad , afin d’ éviter la propagation de ceux qui représentent le plus grand danger .

    Le gouvernement français n’est pas de cet avis me semble t-il …. Mais bon …. les citoyens ont leur mot à dire et pour cela il faut bien comprendre la situation qui n’est pas simple il est vrai.

  • vamida
    vamida     

    Le conflit a démarré avec une révolte de jeunes..... révolte durement réprimée par Assad.
    Par la suite la rébellion n'a pas su rester sur ses premières revendications à cause des groupuscules très douteux qui se sont greffés dans le mouvement de départ.

    Les gouvernants européens et les Etats-Unis ont armé les groupuscules dangereux en voulant armer les opposants à Assad.
    Ont-ils vu ce danger ?
    Ou n'ont-ils pas voulu le voir ??? et si ils n'ont pas voulu le voir, pourquoi ?

    Poutine avait informé du danger.
    Mais malheureusement, les intérêts sur l' Ukraine nous ont empêchés d'entendre .

    D'autre part, si Assad est loin d'être blanc comme neige, est-ce qu'il n'aurait pas été plus judicieux de ne pas le combattre afin de ne pas favoriser les groupes terroristes qui se sont infiltrés dans les mouvements de rébellion. Ne pas oublier qu’ Assad combat Daech.

    Alors ? Qui doit-on combattre ? Poutine ? Assad ? Daech ? ….. sachant qu’il est impossible de les combattre tous à la fois.

    Personnellement j’aurais coopéré avec Poutine , puis Assad , afin d’ éviter la propagation de ceux qui représentent le plus grand danger .

    Le gouvernement français n’est pas de cet avis me semble t-il …. Mais bon …. les citoyens ont leur mot à dire et pour cela il faut bien comprendre la situation qui n’est pas simple il est vrai.

  • vestale
    vestale     

    Tiens mais je croyais qu'ils étaient contre il y a une semaine ! Notre "audacieux" a encore changé d'avis? bref toujours aussi girouette ce pauvre gouvernement! incapacité flagrante de maintenir une décision courageuse!

  • sonntag
    sonntag     

    l'ambition de Putine : prendre le contrôle de la Méditerrané

  • LILLOIS
    LILLOIS     

    les seuls au combat ,les russes qui eux on compris dès le début ou gisait le danger

  • artemusgordon64
    artemusgordon64     

    Vol de reconnaissance le jour et tapé sur l'armée Syrienne la nuit . Depuis 2011 ces toujours ce qu¨n a fait enfin je me comprend. ......

  • snatch
    snatch     

    La seule solution possible et efficace pour mettre fin à cette organisation terroriste qui est DAESH, passe par un soutien sans faille apporté à Monsieur Al Assad. Sinon, on verse de l'eau dans les sables avec des frappes aériennes qui vont servir à rien, vu la superficie du conflit......Il faut discuter avec La Russie et Iran, sinon DAESH va continuer à se propager. Ce qui m'inquiète, c'est plus la gauche au pouvoir en France qui est incapable d'avoir une seule et unique vision.

Lire la suite des opinions (25)

Votre réponse
Postez un commentaire