En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Hervé Gattegno
 

Dans son rapport annuel, la Cour des comptes estime que l'objectif des 3 % de déficit ne sera pas tenu en 2013 et engage le gouvernement à "freiner la dépense publique". Ça me choque !

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • carlos gunns
    carlos gunns     

    NE FAIT QU’ÉCRIRE CE QUE TOUT LES GENS censés pensent .

  • CHAGA
    CHAGA     

    Déclarer il y a 6 mois que l'on ne tiendrait pas les 3% faute de croissance aurait été suicidaire pour la dette sur les marchés. Le Président et le Gouvernement n'ont fait que gagner du temps pour faire passer la pilule aux marchés. Mieux que ça le FMI si enclin il y a 6 mois à demander de l'austérité a enfin compris que se dogme d'une austérité généralisé à l'échelle du continent était suicidaire pour les financiers au niveau mondial qui risquaient (les pauvres !) de voir en cas d'effondrement de la zone euro une partie de la dette non remboursée. La Grèce à l'échelle de l'UE !!!. Le rapport de la Cours des comptes n'est qu'un prétexte de timing à quelques jours d'une réunion européenne, prévue de longue date, qui n'aura plus d'autre choix que de laisser à la France comme à d'autre auparavant du temps. Mieux l'Europe, l'Allemagne en premier (!!) sera « soulagée » que la France ne tire pas trop sur le frein à main au risque d'aggraver la situation et d'entrainer dans sa chute l'Allemagne qui est le premier partenaire commercial de la France.

Votre réponse
Postez un commentaire