En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François hollande dit que la conférence de genève doit préparer l'après-assad
 

PARIS (Reuters) - La conférence de Genève envisagée pour lancer des négociations de paix en Syrie doit préparer la sortie du pouvoir du président...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • lelloup09
    lelloup09     

    de régime pire et religieux comme en Egypte en Tunisie ce n'est pas comme cela que vous les tiendrez très longtemps car eux ils ont la chance d'avoir une population jeune et intelligente ce qui changera la donne cinq ou dix ans après quel que soit le pouvoir en place !

  • Antidémago01
    Antidémago01     

    Et depuis quand Hollande est-il habilité à savoir ce qui est bon ou pas pour la Syrie ? Parce qu'il représente la "Gauche de Droit Divin", il s'imagine pouvoir décider qui va gouverner un état souverain, alors qu'il n'est même pas capable d'avoir une ligne politique claire pour son propre pays ? Au royaume des guignols, il pourrait vraiment prétendre à la couronne.

  • lecoyote
    lecoyote     

    Il vaut être un allié et partenaire économique de Assad, que de s'en faire un ennemi. L'aidé à instauré une véritable démocratie arabe et combattre toutes formes d'extrémismes politiques et religieux. Faire de la Syrie un pays ou son peuple ce sente bien, vive en toutes libertés d'opinions et de paroles en harmonie avec toutes les autres conception religieuses. Que les presses (journaux et tv) soient libre de diffusé toutes informations à son peuple et à l'international. On y a plus à gagner ainsi que de faire la guerre ou de soutenir un régime islamique dangereux. Certes la Syrie reste un pays musulman, et doit donc adapté certaines libertés en fonction de leurs religions tout en étant modérer et nous même avec notre opinion et vue des principes d'égalités, libertés soyons un peu plus tolérant sur leur mise en application en Syrie, nous ne sommes pas issu des mêmes cultures et religions. Aidons le à mettre hors d'état de nuire tout les islamistes en Syrie. Plus tard la Syrie pourrait nous aidés ailleurs, dans d'autres pays ou des islamistes ont pris le pouvoirs à les renversés. Il nous faut traité la Syrie d'égal à égal, en tant que vrais future démocratie.

  • strangelove
    strangelove     

    Que l'on fasse déjà une conférence de l'après Flamby.........

  • lecoyote
    lecoyote     

    En France, 30% des français soutiennent F.Hollande.
    En Syrie, 75% des syriens soutiennent Bacher Al Assad.
    Ou est l'esprit de démocratie? Comment nous pouvons jugé un état laïc et démocrate, comment peut on dire ce qui bien et mal pour un peuple. La Syrie est encore un état souverain, ce b'est plus le cas de la France qui est sous la botte de la Commission Européenne qui ce fout complètement de la Démocratie et de la souveraineté de notre pays mais de tout les pays d'Europe, c'est nous qui vivons dans une dictature et nous nous cachons, fermons les yeux par peur et crainte (de ce retrouvé un jour à pôle emplois) d'un lendemain difficile pour nous et nos familles. Ils veulent nous manipuler en faussant nos jugement et opinion sur certaines situation et affaires.
    La ou il a fait une énorme erreur c'est de s'occuper des affaires étrangères plutôt que de mettre les mains dans la graisse du problème du chômage, relancer la croissance et aidé tout les français, les pme-pmi et tout le monde du travail.
    F.Hollande devrait préparait plutôt sont "après Hollande en 2017", quand il devra régler l'addition de son échec politique. Le pays, La France est à mes yeux un navire fantomatique qui erre sans but et sans cap, car le capitaine du navire censait le commander est incompétent et la abandonnée depuis le début.

  • POKPOKPOKPO
    POKPOKPOKPO     

    Tonton, c'est fini la propagande de l'ORTF. Aujourd'hui, il y a le net, tout le monde peut avoit accès à des points de vue différent.
    Bref, si le rapport de force mondial s'inverse, ce que j'espère, nos dirigeants si ils ne sont pas jugés par leur peuple qui se serait enfin réveillé, seront jugés par un nouveau tribunal international tels le TIPY délocalisé dans un pays indépenant, genre BRIC et, qu'ils seront condamnés pour crime contre l'humanité.

  • BJP34
    BJP34     

    Pour l'après Hollande on aura pas besoin de conférence ....

  • lecoyote
    lecoyote     

    Il veut armé des terroristes islamiste, qu'ils appellent "Rebelles" ou "Révolutionnaires". Foutaise toute cette histoire, il faut qu'il arrête de prendre les français et les européens pour des abrutis. Il est l'objet des lobbys du va t'en guerre et des puissants du pétrole. Ne pas oublier que si une guerre éclate, ce sont nos enfants qui iront ce battre pour les pétro-dollars.

  • lecoyote
    lecoyote     

    Le Conseil de sécurité de l'ONU a ajouté vendredi 31 mai les rebelles syriens du front djihadiste Al-Nosra à sa liste d'organisations qu'il considère comme terroristes et qui sont sujettes à des sanctions, en raison de leurs liens avec Al-Qaida.
    La France et le Royaume-Uni ont poussé à mettre Al-Nosra sur cette liste, après avoir bloqué une demande en ce sens du gouvernement syrien.

    Lire : La Syrie veut qu'Al-Nosra soit officiellement "lié à Al-Qaida"

    L'organisation islamiste, qui lutte en Syrie contre les forces du président Bachar Al-Assad, va désormais faire l'objet d'un gel de ses avoirs au niveau international et d'un embargo sur ses armes, a précisé le comité de sanctions du Conseil.

    Le chef du Front Al-Nosra, Abou Mohammed Al-Joulani, avait annoncé en avril qu'il prêtait allégeance au chef d'Al-Qaida, Ayman Al-Zawahiri, confirmant les liens entre ces rebelles et l'organisation islamiste fondée par Oussama Ben Laden.

    Les experts affirment qu'Al-Nosra reçoit de l'aide des affiliés d'Al-Qaida basés en Irak, et le Conseil de sécurité mentionne explicitement les liens d'Al-Nosra avec cette mouvance irakienne d'Al-Qaida.

    Le gouvernement américain avait classé l'an dernier Al-Nosra comme "organisation terroriste" et ajouté ce mois-ci Al-Joulani à sa liste noire des personnalités terroristes.

    DISTINGUER ENTRE L'"OPPOSITION DÉMOCRATIQUE" ET "LES ÉLÉMENTS TERRORISTES"

    Ce groupe, formé de combattants syriens et de volontaires étrangers, a pour ambition d'instaurer une gouvernance islamique dans la Syrie de l'après-Assad, ce que rejette l'Armée syrienne libre (ASL), la principale composante de la rébellion.

    Les pays occidentaux essaient de prendre des mesures contre Al-Nosra pour favoriser les rebelles plus modérés.

  • lecoyote
    lecoyote     

    Je comprend pourquoi il vaut mieux foutre le gros merdier dans un pays en déclenchant des guerres civils ou des révolutions que d'y envoyait des armées entière comme on la fait en Irak ou en Afghanistan ou on c'est pris une raclé comme les russes. Ainsi une fois le mal fait ils peuvent piller et voler toutes les ressources naturel de ce pays. Après la Syrie sa sera le tour de: - La Jordanie, - le Liban, -l'Iran et enfin la Turquie. Une nouvelle forme de Néo colonialisme qui cache son Nom.

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire