En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La candidature de dominique de villepin accueillie avec scepticisme
 

PARIS (Reuters) - Des réactions sceptiques ont accueilli lundi la candidature de Dominique de Villepin à l'élection présidentielle de 2012 en...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • voyante98
    voyante98     

    type imbu de sa personne ne voit que son propre intérêt...;c'est écrit sur sa figure !

  • chacun sa France
    chacun sa France     

    j'ai une petite pensée pour tous ces gens de droite modérée, démocrate, républicaine, gaulliste, appelez ça comme vous voulez, et qui ont cru en Sarko (pas faute de les avoir prévenus mais bon, on comprend) et qui, il y a encore quelques semaines, n'avaient pas tellement d'autre choix que Nico ou Marine... Entre Bayrou et Villepin, je trouve que ça leur donne enfin une petite poche d'air frais. Quant à tous ceux qui hurlent attention 2ème tour PS/FN, ils oublient que si lepen s'est retrouvé au second tour en 2002, c'est surtout en raison de l'abstention !!! Et que les français en ont bien pris conscience et se mobilisent pour les présidentielles... Voilà, opinion d'une femme de gauche qui respecte les gens de droite...

  • elsa98
    elsa98     

    il n'a pas encore compris que l'on ne veut pas de lui ?
    l'envie de la belle maison et tout ce qui va avec est plus forte !

  • masnaguetti
    masnaguetti     

    ce sont 26 pays qui ont signé un accord aucun de ces signataires n'avait d'obligation si ce n'est celui de l'unité Européenne .
    Arrétez de faire du terrorisme intellectuel personne n'a vendu la France et dans ces moments difficiles il vaudrait mieux être partisan de l'unité nationale

  • masnaguetti
    masnaguetti     

    Il nest porteur que d'une ambition revancharde ce qu'il oubblit c'est que nous ne sommes plus au 19 iéme siécle le jugement des Français passera il ne trompera personne

  • odine
    odine     

    A attendu de voir ce que donneraient les sondages suite à la déclaration de candidature de Bayrou. Il a constaté que ce n'était pas si mal et donc il pense qu'en faisant joujou avec droite et gauche, comme Bayrou, sa candidature à une chance d'intéresser. Opportuniste le mot est faible, il a observé la réaction des français après l'annonce de Bayrou et le voilà sur la ligne de départ. Pas très courageux le monsieur.

  • Pierre 62
    Pierre 62     

    Il n'a jamais été capble d'être élu même dans le plus petit village de France . Alors président de la république!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Et hop
    Et hop     

    Bien entendu qu'il a le droit de se présenter, d'autres le font bien, mais pour jouer quel rôle, se retirer au dernier moment parcequ'il n'est pas sur d'avoir les 500 signatures et puis les sondages, que diront les sondages vers les mois de mars et avril ?

  • emen
    emen     

    Je suis bien d'accord avec vous
    " sarragone ".

  • nopolitic
    nopolitic     

    Il ne faut pas s'étonner : les dépenses publiques ont baissé de 1996 à 2008, et que ce n’est naturellement pas la source de l‘énorme dette voulue, provoquée, organisée par Sarkozy. La source principale des 23 points supplémentaires de dettes causés par Sarkozy provient de la baisse des recettes, pas de la hausse des dépenses.

    Selon le Conseil des prélèvements obligatoires (« Entreprises et niches fiscales et sociales », octobre 2010) : les 3 principales niches fiscales (elles concernent toutes les trois l’impôt sur les sociétés et avantagent les grands groupes), créées par la droite avant 2007, sont :

    - Régimes des sociétés mères et filiales : coût de 34,9 milliards d’euros pour l’année 2009.
    - Régime d’intégration fiscale : coût de 19,5 milliards d’euros pour l’année 2009.
    - Niche dite “Copé” (taxation à taux réduit des plus-values à long terme provenant de cession de titres de participation : 8 milliards d’euros en 2009.
    Pour ces trois niches fiscales : un manque à gagner de 62,4 milliards d’euros.

    Si l’on ajoute le coût (selon la Cour des comptes) des 3 niches fiscales ajoutées par Sarkozy :
    - Heures supplémentaires : 4,5 milliards d’euros.
    - TVA réduite sur la restauration : 3,5 milliards d’euros.
    - Passage du bouclier fiscal à 50 % des revenus déclarés : 0,7 milliards d’euros.

    Soit 8,7 milliards d’euros pour ces trois niches fiscales.

    Au total pour les 6 niches fiscales : 71 milliards d’euros. A comparer avec le plan de rigueur de 8 milliards d’euros.

    Et il y en aurait encore beaucoup à dire comme par exemple la baisse du taux de l’impôt sur les sociétés (avant même les niches fiscales) : de 50 % à 34,6 % aujourd’hui.
    Coût pour les finances publiques : 20 milliards d’euros en 2010 (Rapport de la Cour des comptes 2010).
    Au total : 71 + 35 = 106 milliards d’euros en une année !!

    Je pourrais continuer longtemps comme cela mais je vais faire de la peine à ODINE !!

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire