En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Pourquoi la candidature de Macron perturbe la primaire de la droite

This file photo taken on February 01, 2016 shows French Economy and Industry minister Emmanuel Macron applauding during the MSC Meraviglia cruise ship coins ceremony, on February 1, 2016 in Saint-Nazaire, western France. Former French economy minister Emmanuel Macron is set to announce his candidacy for next year's presidential election on November 16, 2016 after floating the idea for months, reports said. The 38-year-old former investment
 

L'ancien ministre va déclarer sa candidature quatre jours avant le premier tour de la primaire de la droite. Une façon bien à lui d'envoyer un message à l'électorat d'Alain Juppé, qui pourrait être tenté de lui préférer le fondateur de En Marche.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • slater13
    slater13     

    Macron n'a pas à s'inquiéter de bayrou, cette girouette ne séduit plus personne.

  • 20corse
    20corse     

    un candidat de remplacement pour socialiste en voix d'extinction , nous savons économiquement ce qu'il faut faire pour redresser le pays il faut copier l'Allemagne, François Fillon a un programme parfait, mais nous savons que les forces de gauche, les syndicats seront dans la rue car pour mettre de la justice sociale il faut casser les avantages acquis depuis 1936 la France va être bloquée pendant des semaines mais il faudra tenir . Pas besoin d'un Macron qui pendant cinq ans a mené la France dans l'état ou elle est .

  • otermaio
    otermaio     

    , La question qu'il faut se poser , pourquoi une candiadature Macron? quand on a pas de parti , pas d'assise politique , pas une fortune personnelle , il a été choisi par des lobbys bien identifiés, aux orientations ideologiques déterminées , prêts à payer pour casser le jeu politique existant. car celui qui est en place , ne peut remplir leurs voeux , comment doubler une gauche completement depassée. une droite trop à droite. un populisme qui monte, tout cela devient une menace .Une candidature markettée , aux concepts bien définis, ouverture des marchés , multiculturalisme , effacement des nations, gouvernance mondiale, ne nous y trompons pas , quand les milieux financiers sont à Londres pour lui ouvrir une ligne de fonds, en politique , il n'y a pas de philanthropes il n'y a que des intérêts et des investissements.

  • camelia
    camelia     

    Macron c'est un trouble fête qi n'a pas la stature d'un chef d'état. Attention.......

  • grincheux007
    grincheux007     

    Personnellement, je vois Hollande à la manœuvre au vu de sa réaction très modérée à propos de l'union de la gauche, il s'est fait une raison de ne pas se représenter car il voit bien que c'est qu'au centre "Macron" que la gauche peut encore espérer gagner, mais il veut aussi torpiller la candidature de Valls.

  • euh la
    euh la     

    Avant de s'emballer pour cette hydre politique et sa potentielle candidature à la présidentielle . posons nous quelques questions . 1) A quelques mois des élections LEGISLATIVES et de leurs INVESTITURES, quels députés socialistes vont prendre le risque de parainer une candidature Macron (syndrome Mélenchon) ? 2) Où son tout tout jeune mouvement a trouver le financement ? 3) Après sept mois d'existence à peine . Son mouvement aurait déjà des dizaines d' adhérents (+ 80 000) . Dommage que son bilan au sein du ministère de l'économie ne soit pas aussi remarquable (hausse du chômage, déficite du commerce extérieur) . Alors Macron, hydre médiatique, miroir aux alouettes, piège à gogos ?

Votre réponse
Postez un commentaire