En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Nicolas Sarkozy et François Hollande sur le perron de l'Elysée le 11 janvier 2015.
 

Parmi les douze propositions de l'UMP pour lutter contre le terrorisme, l'instauration d'une "peine complémentaire" de "crime d'indignité nationale". Un crime créé à la fin de la Seconde guerre mondiale, et abrogé en 1951.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire