En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Charles Pasqua est mort lundi 29 juin 2015.
 

Charles Pasqua est mort lundi à l'âge de 88 ans. La disparition de ce pilier de la famille gaulliste, personnage fort en gueule, ancien "premier flic de France" à la réputation sulfureuse et habitué des tribunaux a fait réagir la gauche, entre hommage prudent et critique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • snatch
    snatch     

    Le sectarisme de la gauche ne disparait jamais..

  • Bilou87
    Bilou87     

    La Gauche, aucun respect, à l'assemblée cet après-midi, il aurait fallu leur piquer les fesses pour les faire lever de leur fauteuil, pour lui rendre hommage - Honteux

  • Bill appelez moi Bill.
    Bill appelez moi Bill.     

    La gauche est Charlie Pasqua?

  • MOA01
    MOA01     

    A la mort de Mitterand, Maurois et compagnie, la gauche critiquait la droite de ne pas faire leurs éloges = deux poids deux mesures!

    lesemian
    lesemian      (réponse à MOA01)

    Arrête ton char MOA01: trouve moi un seul exemple de "gauche qui critique la droite de ne pas faire l'éloge A la mort de Mitterand, Maurois et compagnie"
    De tout temps il a été normal que les partis rendent hommages à leurs défunts, et respectent ceux du camps d'en face...
    Pour ceux qui est de leurs militants de base ( ou primaires, option primates) c'est une autre histoire..
    Que les députés de droite se lèvent pour "honorer" la mémoire de Pasqua, c'est normal, surtout "Les Républicains" qui ne pouvaient pas le blairer et/ou l'ont trahi...Un ange passe, un Nicolas aussi, un Pasqua trépasse...
    Mais bon, que les députés de gauche ne lui tressent pas de lauriers post-mortem , refusent de se prosterner, et ne sortent pas les petits mouchoirs pour essuyer des larmes de crocodiles tout en respectant le recueillement de leurs collègues de droite...Quoi de plus normal?
    Des mecs comme toi, 20 ans après, ne se gènent pas pour cracher sur la tombe des Mitterrand, Maurois et Cie...
    Et tu pourras me faire le m^me reproche, le jour où je ne respecterai pas la mémoire d'un "grand homme de droite"...

  • sortilege
    sortilege     

    lui en avait alors ce que pense les eunuques .......

Votre réponse
Postez un commentaire