En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La mesure devrait être circonscrite aux enseignements « nécessitant véritablement d'être dispensés en langue étrangère ».
 

L'élargissement controversé de l'enseignement en langues étrangères, notamment en anglais, dans les universités françaises, a reçu le feu vert des députés jeudi à l'Assemblée nationale. Les élus ont voté à main levée après plus de deux heures d'un débat passionné.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • beretvert
    beretvert     

    je me suis pose la meme question , langues etrangeres ne veut pas dire anglais , c'est la porte ouverte un enseignement adapte aux situations des petits suedois et norvegiens si nombreux chez nous...

  • zazie28
    zazie28     

    la loi ne mentionne pas "langue anglaise" mais "langues étrangères", de sorte que les cours pourront être dispensés en anglais, chinois, arabe,... une telle loi n'existe pas dans les pays étrangers.

  • Pierre 62
    Pierre 62     

    Pour une fois , je me dois de saluer leur sens de la marche du temps.

  • rebroussepoils
    rebroussepoils     

    d'étudiants africains viennent en France pour
    leurs études, a cause justement de la langue
    vous oubliez l'afrique francophone,la gratuitée est bien sur un plus!

  • dupont13
    dupont13     

    Ils vont avoir plusieurs problème :
    - Trouver des profs français parlant correctement anglais. (A moins que ce soit pour recruter des enseignants étranger et de virer les actuels). - Des étudiants ne parlant ni n'écrivant pas correctement Français à qui ont veut apprendre une langue étrangère à l'université alors que nous devrions le faire dès la maternelle et avec de nombreuses heures (autant que l'histoire ou les maths). - Cela va permettre de filtrer encore plus l'accès à l'enseignement supérieur, après l'approche financière, c'est celle de la langue qui arrive, on pourrait exiger que l'on parle latin pour accéder à la Fac, ça éviterai d'avoir des gens trop instruits et donc difficilement malléables...

  • I know I know
    I know I know     

    ...Et raison de plus pour remettre les choses en question sur le principe de l'enseignement actuel, dès le CP qui n'a nullement répondu aux espérances de l'élève, des familles et des besoins technologiques et économiques de notre société qui en souffre grandement.

  • smartiz
    smartiz     

    apprendre l'anglais, a des gamins, qui ne parlent meme pas français! notre éducation nationale, imbue de ses prérogatives nous placent a la 23 ieme place sur 26! quel résultat!.... LA FRANCE, phare du monde, au XVIIieme siècle est 23 ieme en EUROPE! quelle décadence!....

  • DroitDansLeMur
    DroitDansLeMur     

    1/ Les élèves français ont un niveau très faible dans leur langue maternelle( ou d'adoption pour certains), donc autant les ouvrir à une autre langue.
    2/ Les étudiants qui viennent en France ne viennent pas pour la qualité des cours mais pour la gratuité (Sinon pourquoi y a-t-il autant d'étudiants africains chez nous?).
    3/ Cela permettra une sélection pour les études. Adieu le clientélisme et la discrimination postive.
    Point négatif cependant: ça condamne quasi par avance les élèves qui n'ont pas les moyens d'aller dans le privé en collège et lycée et qui ont un niveau plus que moyen dans le public (notamment dans les grandes villes)...

  • riridelaure
    riridelaure     

    100% d'accord avec Dimmor, c'est du grand n'importe quoi.....Les etrangers qui viennent en Francais faire leurs etudes c'est pour apprendre le Francais......Si les cours sont en anglais, et que des Anglophones sont dans les amphis, les pauvres Francais vont etre completement largues... derniere chose quand on voit le niveau en Anglais des profs je ne vois pas comment ils vont donner des cours en Anglais !!!!

  • legaulois
    legaulois     

    Je suis toujours étonné, lorsque je passe l'hiver, bien au chaud, sous le soleil, au Maroc ou en Tunisie, de voir la faculté qu'ont ces salariés du tourisme, dans les hôtels, de parler 4 ou 5 langues (le Chinois c'est pour bientôt..)!!! J'ai l'impression d'avoir été (d'être) un vrai fainéant à ce niveau.. comme bon nombre de mes compatriotes par ailleurs !
    Par contre, mes petits enfants commencent à bien se débrouiller en Anglais, dès la maternelle : c'est un fait !

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire