L’Assemblée nationale : une institution prestigieuse mais coûteuse

Ce dimanche, la France élit ses 577 députés. Une fois élus, ceux-ci seront pris en charge financièrement par l’Assemblée nationale.

Aymeric Barrault
Le 16/06/2012 à 11:25
Mis à jour le 16/06/2012 à 19:09

Tout comme les fonctionnaires, cuisiniers, architectes, huissiers. Au total 1350 personnes y sont employées, impliquant un budget très conséquent. Chaque mois, les députés touchent une rémunération de 5200 euros nets. A cela s’ajoutent plus de 6000 euros brut d’indemnités représentatives de frais de mandat, censés être utilisés pour financer divers frais professionnels (restaurants, carburant, réceptions). Enfin, chaque élu dispose de 8949 euros mensuels pour rémunérer ses assistants parlementaires. A cela s’ajoute les budgets alloués aux fonctionnaires, cuisiniers, architectes, huissiers. Cette année, le budget total de l’Assemblée s’élève ainsi à 533 millions d’euros, 517 alloués par l’Etat, le reste autofinancé par l’Assemblée. Un budget plus conséquent que celui du Bundestag allemand car les fonctionnaires français sont payés 77% de plus qu’en Allemagne !

Un budget en diminution de 3% par rapport à 2011

Résultat, les frais de personnels représentent 381 millions d’euros dans le budget, les frais de représentation (traiteurs, fleuristes) environ 6 millions, le reste étant des frais d’entretien. En ces temps de disette budgétaire, l’Assemblée a tout de même accepté de faire un geste : le budget 2012 est en diminution de 3% par rapport à l’an dernier. En revanche, les députés ont refusé de baisser de 10% leurs rémunérations.

Élections

Les résultats dans votre ville

Toute l'actu Politique

La question du jour

Cure d'économies: le gel du point d'indice des fonctionnaires est-il justifié?