En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'ancien ministre socialiste Michel Charasse a une arme dans son bureau du Conseil constitutionnel
 

L'ancien ministre socialiste raconte aussi dans Charles que François Mitterrand, alors malade, lui avait demandé de "faire le nécessaire" s'il voyait qu'il n'était "plus en état". "Ce qui voulait dire: 'Pour me mettre une balle dans la tête ou me faire une piqûre.'" 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • meylanville
    meylanville     

    Peut-être ne se sent il pas très aimé ?

  • Arleco
    Arleco     

    C'est terrible de parler ainsi d'un ancien président français ... Cet homme que je n'aimais pas pour qui je n'avais pas voté en 1981 et pourtant sans cécité aucune je reconnaissais son érudition jusqu'" le respecter pour ça et comprendre ses réactions et attitudes quelquefois très singulières voire mystiques... Je pense à sa visite aux rois de France dans la basilique St. Denis et si on en croit certains qu'il se serai même essayé à être un gisant.... C'est fou et tellement megalo ...!!!

  • MOA01
    MOA01     

    Belle santé Charras… mais avec une retraite de ministre, de sénateur, de conseiller de ceci et de cela… facile ….

  • bignol
    bignol     

    miterrand prenait moins de precautions pour ses amis beregovoy en particulier quand a charasse il a l air de ce qu il est reellement?( pas trés ragoutant)

  • tintin
    tintin     

    F. de Grossouvre s'en est pourtant mis une dans la tête et dans l'Elysée.

  • Pseudome
    Pseudome     

    F. Mittérand avait ressenti le besoin d'un moyen efficace indolore pour finir sa vie. Depuis le temps que nombre de souffrants le demandent ce moyen, en 2016, il n'est pas encore admis.
    La peur d'être tué contre son avis personnel, la peur des abus, des dérapages font que les souffrants ayant réellement besoin d'être libérés ne peuvent pas encore l'être. Si au moins, les antidouleurs étaient efficaces, ce serait moins dramatique.

  • Rians83
    Rians83     

    Il n'est pas mis en garde à vue pour détention d'arme

    black manba
    black manba      (réponse à Rians83)

    La Foçtaine, " selon que vous serez..."

  • Facebook-1541939482761746
    Facebook-1541939482761746     

    et il l'a fait faire pour son "pote" Beregovoy ;) ??

Votre réponse
Postez un commentaire