En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Hervé Gattegno
 

Henri Guaino, poursuivi par la justice pour avoir pris à partie le juge de l’affaire Bettencourt, refuse d’être entendu par la police. Il a reçu le soutien de 102 députés UMP, et en fait un peu trop.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

38 opinions
  • BJP34
    BJP34     

    Il faut croire que la police et la justice ne sont pas débordés. Que ces organismes s'occupent en priorité de la délinquance galopante et des criminels de tous poils. Et puis, en définitive que reproche t on a H Guaino , d'avoir critiqué l'action du juge Gentil ? Mais où est donc la liberté d'expression aujourd'hui ?

  • ZOBAINE
    ZOBAINE     

    ET OUI LES LOUPS NE SE MANGENT PAS ENTRE EUX ILS HURLENT C EST TOUT RAPPELEZ VOUS CE QUE DISAIT LA FONTAINE :SELON QUE VOUS SEREZ PUISSANT OU MISERABLE.PARLE MAL DE CE DE FS DE PUTE ET TU VERRAS CE QUI T ARRIVERA PAR SA FAUTE

  • claude0101039
    claude0101039     

    Lisez le code pénal et le code de procédure pénal. Nous ne pouvons pas tout faire. Une perquisition pour quoi faire ? Ce n'est pas une grosse affaire. Je vous le dis. Il y aura un non-lieu dans cette affaire. Ou elle se transformera au pire en injure publique.
    Avec le mur des cons, nous avons la preuve que les magistrats sont politisés.

  • claude390111
    claude390111     

    Quel est le problème??? il a dit ce que beaucoup de personnes pensent. Il a rien dit d’exceptionnel ni outrageant. Il a simplement vexé certain magistrat qui se trouvent intouchables.
    Cette affaire Bettencourt est creuse. Il y a rien dans le dossier. Le Président SARKOZY aura un non-lieux comme son ancien ministre.

  • ZOBAINE
    ZOBAINE     

    POURQUOI APRES AVOIR AUTORISE MON AVIS SUR L IMPUDENT GUAINO QUI BAFOUE L AUTORITE JUDICIAIRE AVEZ VOUS RETIRE MA LIBRE EXPRESSION SUR CE TRISTE SIRE.PEUR OU PARTI PRIS CAR JE CONSTATE QUE SEULES LES CRITIQUES CONTRE LES JUGES SONT AUTORISEES PAR RMC

  • migtul
    migtul     

    Mr Guiano n'est pas ma tasse de thé, loin de là; pour autant, je l'approuve, car répondre à la police serait admettre qu'il y a la notion de délit d'opinion,et d'expression,ce qui n'est pas acceptable.

  • frisco
    frisco     

    Un bel exemple pour la FRANCE !

  • lateteatoto
    lateteatoto     

    une arrestation en force a 6h du matin avec menotte et fouille au corps, et une perquisition, on pourrait peut être même trouver des choses....

  • gilbon13
    gilbon13     

    Bien sûr qu'il a raison, heureusement qu'il a raison les juges n'ont pas la primeur du dialogue de la critique. Ils sont aussi des hommes, ils ne sont pas intouchables, ils sont critiquables et condamnables au même titre que tout un chacun. l justice n'appartient à personne surtout pas à eux dont l'impartialité laisse à désirer à la vue de leur dernière frasque.

  • TACITE52
    TACITE52     

    NON MONSIEUR GATTEGNO LA JUSTICE N EST PAS UN POUVOIR - LE POUVOIR EST ORGANISE PAR LE PACTE SOCIAL (LA CONSTITUTION DE 1958) QUE JE VOUS INVITE A LIRE A DEFAUT DE LA RELIRE - SELON LEQUEL LE POUVOIR EST ISSU DU VOTE DES ELECTEURS - LA JUSTICE EST UNE AUTORITE (TITRE VIII article 64 ) QUI PEUT ËTRE CRITIQUEE AU MEME TITRE QUE POUVOIR

Lire la suite des opinions (38)

Votre réponse
Postez un commentaire