En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Karachi, un tournant inaperçu dans notre histoire politique

Mis à jour le
Hervé Gattegno
 

Du nouveau dans l’affaire « de l’attentat de Karachi » et du financement de la campagne d’Edouard Balladur en 1995, avec la mise en examen, lundi, du directeur de cette campagne Nicolas Bazire. Pas seulement un épisode de plus, mais un tournant judiciaire dans l’histoire de la Vè République.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • jacquot17
    jacquot17     

    trés bonne analyse de la dérive de tous nos politiques de tout bord.

  • lecoyote
    lecoyote     

    La France n'est plus un état de droit, c'est une République Bananière.
    Un paradis pour des nantis au poche cousu à l'or fin.
    Le pays qui permet de placé sont frics dans les paradis fiscaux en toute quiétude, sans y être emmerder par le fisc.
    Un pays ou la justice n'est même pas capable de faire condamné les puissants qui nous dirigent, alors que le citoyen lambda qui fait le moindre petit écart va direct en prison sans touché les 20.000 comme au monopoly et en plus de cela on lui prend tout au passage.
    Quelle est belle notre France!
    Quelle modèle d'exemplarité de pseudo état Démocratique avec un état de droit, surtout quel modèle pour les génération avenir. Et après on est tous étonner de voir ce qui ce passe dans les cités hlm qui sont devenu ou deviennent des zones de non droits; des gens qui travaillent au black, des arnaques aux allocation et ou à la sécu.
    Bref, il y en n'a tant d'exemplarités dans ce pays.

Votre réponse
Postez un commentaire