Pour Juppé, la guerre au Mali entre dans une "phase de guérilla"

M. T. avec AFP
Le 20/02/2013 à 19:08

L'ancien Premier ministre Alain Juppé a estimé mercredi à Bordeaux que l'offensive militaire française au Mali entrait "dans une phase de guérilla qui sera très difficile et très dangereuse".

"Nous savions bien que la phase deux (de l'intervention française) serait difficile parce que les terroristes n'ont pas été éliminés. Ils se sont enfuis, ils sont présents, diffus, dans les villes du nord du Mali ou réfugiés dans la partie la plus au nord encore", a déclaré le maire de Bordeaux, en marge d'une conférence de presse sur le tourisme dans la capitale girondine.

Il a rappelé avoir "toujours considéré que cette intervention était justifiée", même si de nombreuses questions, notamment sur le déploiement de la force africaine et la manière dont les choses se déroulent sur le terrain, restent "sans réponse".

Élections

Les résultats dans votre ville

La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?