En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jérôme Cahuzac, alors ministre du Budget, à l'Assemblée nationale.
 

L'ancien ministre du Budget sera entendu le mercredi 12 juin par la commission parlementaire chargée d'enquêter sur les "dysfonctionnements de l’État" dans l'affaire de son compte non déclaré.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • skyraider
    skyraider     

    Par une commission d'enquête socialiste ? Par Van Ruymbeke, également socialiste ? ( Voir les rendez vous de l'histoire à Blois où il était le porte serviette de Taubira) On rigole !

  • Cedric Citharel
    Cedric Citharel     

    Il était convaincu que sa rivale était parvenue à se mettre dans la poche un membre influent d’une quelconque commission parlementaire, probablement l’un de ceux qui travaillaient sur des sujets économiques ou industriels. Ces gens-là étaient des proies faciles pour les lobbyistes. Égocentriques, ambitieux, souvent amenés à côtoyer des individus plus influents et mieux payés qu’eux ; ils avaient la réputation de ne jamais rater une occasion pour arrondir leurs fins de mois. Pour en avoir la confirmation, il suffisait de voir avec quel acharnement les députés négociaient leur place dans l’une de ces commissions ; nombreux étaient ceux qui reniaient leur propre parti pour se voir octroyer une telle place dans le camp adverse.
    Extrait de "On les croise parfois", de Cedric Citharel.
    http://amzn.to/17aNEKu
    Pour faire enfin partie du clan de ceux qui savent.

  • jojobo
    jojobo     

    Ça c'est pas demain la veille et c'est pas que BFM. Quand ils ne peuvent pas faire autrement il y a un petit entrefilet et ils grattent bien vite les fonds de tiroirs pour chercher un affairette a monter en épingle pour vite créer l'enfumage. Ils ne parlent pas de Henin-Beaumont, ni de Andrieux, ni des patrimoines farfelus, ni de Xavier Kemlin, ni de la dindasse qui détourné les fonds publics....... J'ai un peu regardé l'interview de mediapart par la comission et il est clair que rien n'en sortira. Si Cahuzac balance car il a servi de bouc émissaire ils ont tous les mains dans le pot de confiture, mais c'est le seul epinglé maintenant entre Francs maçons ils trouvent toujours des arrangements pour continuer a spolier le peuple et engranger un max.....

  • br71
    br71     

    Cahuzac , oui, mais vous n'avez pas parlé beaucoup, du maire PS de Hénin-Beaumont. Cela géne t il les journalistes de dire que Hollande là aussi devait savoir ??? Car, pour Cahuzac, les auditions ont permis de confirmer que Hollande avait tout loisirs de savoir pour les comptes de son ministre. Pour ce maire PS, comment Hollande ne pouvait il pas savoir ce qui se passait dans le Nord, lui qui était à la tête du PS ???? BFMTV qui a fait tout un plat des affaires qui touchent la droite devrait traiter de la même façon toutes ces affaires qui touchent la gauche.

  • gunjack
    gunjack     

    Il va dire qu'il a détourné l'argent publique comme eux le font.

  • jean marie beau gosse
    jean marie beau gosse     

    La vérité n’éclatera jamais. Tout cela ce n'est que du cirque afin de faire croire aux Françaises et Français qu'il y a une justice pour les politiques !
    En fait droite, centre, gauche, sont main dans la main !
    Rassurez vous, ils ne se mangeront pas entre eux !.........................

  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    Ben c'était pas un flag alors... Pfffffff...

Votre réponse
Postez un commentaire