En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Jean-Vincent Placé et Cécile Duflot, une "très belle histoire"
 

Dans un entretien consacré au magazine Closer, le membre d'Europe Ecologie Les Verts est revenu sur la révélation d'une relation entretenue avec l'ancienne ministre du Logement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • charlie 80
    charlie 80     

    A quand le mariage des nuisibles ?

  • MOA01
    MOA01     

    Où sont passés les commentaires et autres opinions ????

  • Gromalin
    Gromalin     

    Le problème avec Placé c'est qu'il y a encore des journalistes qui lui tendent un micro.

  • gero51
    gero51     

    Une petite histoire de gazon vert !

    MOA01
    MOA01      (réponse à gero51)

    excellent!

  • camus
    camus     

    Vous savez quoi ? On s'en tape.!

  • archie
    archie     

    Une très belle relation, qui a duré max 1 an ? Ok en fait ils baisaient ensemble quoi... Chacun devait se dire que l'autre était un bon parti, le vent en poupe et les dents qui rayent le parquet.

    charlie 80
    charlie 80      (réponse à archie)

    On appelle ça coucher par intérêt, non ?

    gero51
    gero51      (réponse à archie)

    QUI FAIT LE MOUSSE sur ce navire !

  • La comtesse
    La comtesse     

    ;

  • MOA01
    MOA01     

    2eme essai = Franchement, les histoires de lit des verts/rouges n’ont aucun intérêt… mais tout va bien en France : pas de chômage, pas d’insécurité, pas de grève, tout baigne… mais il faut parler de ces guignols car les élections approchent… Censure - encore!?

  • La comtesse
    La comtesse     

    Et Filippetti avec qui en "une" de Paris Match ?
    « Toi sous moi,
    dans une chambre volée, ta tête entre mes cuisses et ta langue glissant en moi, lapant ma
    vulve, accélérant ton rythme avec l’expérience de tes années passées, mais peut-être était-
    ce déjà un adieu, tant pis, il était bon, tu me léchais et je fondais longuement dans ta
    bouche, la honte d’imaginer ton visage devant mon sexe disparaissait, la fougue que tu
    mettais à m’embrasser avait fait tomber d’un coup mes réticences, j’écartais davantage
    encore mes jambes pour que tu puisses en moi t’enfoncer plus avant, me dévorer l’intérieur
    des cuisses, les embrasser, promener ta langue à la jointure de mes fesses, la faire
    glisser vers les fesses, et m’embrasser aussi profondément que si mon sexe avait été ma
    bouche pour te répondre. »
    "Un homme
    dans la poche".2006
    Auteure : Madame Aurélie Filippetti !!!

    Je vous laisse juge. Je suis sûre que la prochaine
    fois vous ne la regarderez plus avec les même yeux. Pour moi affligeant !
    C'était la rubrique 40 Nuances de Roses (emblème du PS) !
    Un mauvais roman de plage pour la saison estivale.

    Comment s' appelait La Cochonne Rose des Muppets ?

    gero51
    gero51      (réponse à La comtesse)

    jalouse !

    MOA01
    MOA01      (réponse à La comtesse)

    WAOUH! Affligeasnt mais ils se sont fait plaisir... et l'auteur est devenue ministre... son "lecheur" - je cite le texte! donc pas de censure? - veut devenir ministre! Le texte va-t-il etre etudie dans le lycee?????

  • La comtesse
    La comtesse     

    Et Filippetti avec qui en "une" de Paris Match ?
    « Toi sous moi,
    dans une chambre volée, ta tête entre mes cuisses et ta langue glissant en moi, lapant ma
    vulve, accélérant ton rythme avec l’expérience de tes années passées, mais peut-être était-
    ce déjà un adieu, tant pis, il était bon, tu me léchais et je fondais longuement dans ta
    bouche, la honte d’imaginer ton visage devant mon sexe disparaissait, la fougue que tu
    mettais à m’embrasser avait fait tomber d’un coup mes réticences, j’écartais davantage
    encore mes jambes pour que tu puisses en moi t’enfoncer plus avant, me dévorer l’intérieur
    des cuisses, les embrasser, promener ta langue à la jointure de mes fesses, la faire
    glisser vers les fesses, et m’embrasser aussi profondément que si mon sexe avait été ma
    bouche pour te répondre. »
    "Un homme
    dans la poche".2006
    Auteure : Madame Aurélie Filippetti !!!

    Je vous laisse juge. Je suis sûre que la prochaine
    fois vous ne la regarderez plus avec les même yeux. Pour moi affligeant !
    C'était la rubrique 40 Nuances de Roses (emblème du PS) !
    Un mauvais roman de plage pour la saison estivale.

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire