En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-Vincent Placé, le 27 août 2015, à La Rochelle.
 

Le sénateur EELV a annoncé ce vendredi matin son départ du parti écologiste, un jour après le député de Loire-Atlantique, François de Rugy.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

50 opinions
  • depanneur
    depanneur     

    avec eux pour être écolo faut être de gauche . on a vu ce que donne la gauche a chaque fois qu'elle gouverne et la ils on mis le paquet .

  • AgentK3
    AgentK3     

    On l'attend au FN!

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    Madame cosse, madame duflots,ne pleurer pas ce départ
    inévitable et en retard
    quand on pleures c'est que l'on a perdue quelques chose, et la vous avez gagner quelques choses

  • lebeaufrançois
    lebeaufrançois     

    Bon débarras! De toute façon l'écologie pour ce monsieur n'est rien d'autre qu'un tremplin pour gagner du fric sans se fatiguer!

  • sonia86370
    sonia86370     

    battu sur le poteau par De Rugy...... trop tard

  • alhtz
    alhtz     

    Totalement incapable et incompétent mais cela ne l'empêche pas d'avoir un égo démesuré.

  • fleur
    fleur     

    Bon vent pas besoin de verts

  • MOA01
    MOA01     

    Heureux JVP… il a (enfin) réussi à faire parler de lui ! En plus il a fait un grand pas vers un poste de ministre – son rêve…

  • valgego
    valgego     

    Impayables ces écolos, j'ai l'impression d'entendre Jean Marie accuser le FN de faire de la dérive droitière. Besancenot accuser Macron d' être trop à gauche et Cohn Bendit accuser De Gaulle d' être l'instigateur d' une émeute stalinienne en 68.

  • tecktango
    tecktango     

    Pauvre Jean Vincent, toujours pas capable de trouver le bon cheval qui fera de lui un ministre.

Lire la suite des opinions (50)

Votre réponse
Postez un commentaire