En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-Louis Debré, jeudi matin sur BFMTV et RMC.
 

Jean-Louis Debré, ancien président du Conseil constitutionnel, est ce jeudi matin l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC. Il publie Ce que je ne pouvais pas dire (Robert Laffont), un livre de révélations et de règlements de comptes avec Nicolas Sarkozy.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • Loubencat
    Loubencat     

    A la lecture du livre apparaissent quelques informations que l'on prenait pour des rumeurs sur le comportement extravagant de Sarkozy et quelques uns de ses sbires.
    Dont Rachida Dati qui appelle l'ambassadeur de France a 23 heures pour exiger que l'on trouve un coiffeur .....et on en passe.
    Que la démocratie nous préserve d'un retour de cette bande.....

  •       Justicia
    Justicia     

    le reste ne compte plus pas Stop

  • bignol
    bignol     

    qu il ait de l affection pour jacques chirac ne doit pas occulter les erreurs de celui ci les gens integres quittent la politique car ce ne sont que coups bas ou tordus

  • 52 MILLES
    52 MILLES     

    Chapeau haut Monsieur DEBRE ....
    Il faudrait beaucoup d'homme politique comme vous....
    Malgré que je ne partage pas toujours vos idées politique....

  • JD04
    JD04     

    Il faudrait qu'il arrête de cracher dans la soupe.
    C'est quand même grace à Sarkozy qu'il y a eu les "QCM" où il a pu s'illustrer.

  • Rians83
    Rians83     

    Son père doit se retourner dans sa tombe car lui était fidèle à ses amis politiques. Une personne comme beaucoup de politique qui ne voit pas la France d'en bas qui elles ne peuvent pas cumuler plusieurs emplois malgré qu'elles pourraient se relever les manches afin de payer leur loyer.

  • Loubencat
    Loubencat     

    Je trouve cet ouvrage très bien venu pour remettre les pendules a l'heure et pas seulement celle de Sarkozy
    Je suis révolté lorsque je lis que Bernadette Chirac ai regretté qu'il supprime les émoluments de son mari qui ne pouvait plus siéger au conseil constitutionnel.
    C'est lamentable et pour moi une révélation sur cette personne

  • pigeon
    pigeon     

    Monsieur Debré avec tout le respect que l'on vous doit. Savez vous que parmi tous ceux qui critiquent leur chef beaucoup voir la majorité restent en place parce que trop content de baigner dans ce système. En revanche on peut reprocher ce que l'on veut à Sarko. Il a été jusqu'au bout et s'est servi du parti républicain( ex RPR) comme tant d'autres l'ont fait…vous êtes un nostalgique et vous feriez mieux de regarder l'avenir que le passé.

  • J Ripleure
    J Ripleure     

    Moi aussi j’ai beaucoup d’admiration pour Debré…

    Mais pour MICHEL DEBRÉ, son père, résistant, gaulliste et vrai homme d’État.

    Le fils reniera le père pour suivre un faux Gaulliste : Chirac. Tout cela est triste à mourir ! On connaît la suite : Chirac, Sarkozy, Hollande, Cela fait 20 ans que ça dure… et que la France poursuit sa chute…


    ----------------------
    Les messages n’apparaissent plus quand on se connecte sur un sujet !

    Il apparaissent à nouveau quand on en publie un deuxième.

    Ne jouez plus avec ça SVP. Merci de ne pas censurer les commentaires !

    Loubencat
    Loubencat      (réponse à J Ripleure)

    Vous rêvez ce n'est pas de la censure mais tout ceci est dû au manque de stabilité électronique du logiciel
    L'orque on voit de la censure partout c'est mauvais signe car on est en train d'attraper la grosse tête
    La pertinence de nos messages ne mérite pas la censure
    Avec les âneries que l'on lit sur ce blog ....si la censure existait ça se saurait!!

  • J Ripleure
    J Ripleure     

    Moi aussi j’ai beaucoup d’admiration pour Debré…

    Mais pour MICHEL DEBRÉ, son père, résistant, gaulliste et vrai homme d’État.

    Le fils reniera le père pour suivre un faux Gaulliste : Chirac. Tout cela est triste à mourir ! On connaît la suite : Chirac, Sarkozy, Hollande, Cela fait 20 ans que ça dure… et que la France poursuit sa chute…

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire