En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale
 

Le décret réformant le collège a été publié mercredi, au lendemain d'une grève des enseignants. Une accélération du tempo gouvernemental qui a donné l'occasion à l'opposition de redoubler de critiques. "Brutalité", bras d'honneur", "mépris"... L'UMP a rivalisé de mots durs contre le gouvernement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Grnoumpf
    Grnoumpf     

    "Mais l'application mécanique du un sur deux (non remplacement d'un fonctionnaire sur deux) à tout le système éducatif a été une erreur. Il aurait fallu préserver l'école primaire." (Bruno Lemaire). Bon, et l'UMP propose quoi, à présent ?

    vauban
    vauban      (réponse à Grnoumpf)

    le seul qui propose quelque chose est Lemaire, mais l'ensemble de ses propositions sont rejetées par les enseignants et par les parents d'élèves .....

Votre réponse
Postez un commentaire