En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

IVG : "ce n'est pas à l'Etat de réparer les inattentions des femmes" affirme Marion Maréchal Le Pen

Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • clarinette
    clarinette     

    Maintenant avec les moyens de contraception, de prévention ou une légère intervention médicale quand on ne veut plus d'enfant, il n'est pas normal de payer les frais d'une IVG qui pourrait être évitée et qui est le plus souvent une soluton de facilité parce que c'est gratuit .
    - Exception faite uniquement en cas de viol !

  • aupiff
    aupiff     

    Apparemment la France n'est pas assez dans la merde pour continuer cette gabegie et on elle n'a plus les moyen de tant de social. La formule de MMLP est certes un peu maladroite mais dans le fond ... les IVG de CONFORT existent c'est un fait... dont acte!

  • ABC49
    ABC49     

    Quelle catastrophe cette jeune-femme, elle n'ira pas très loin en politique, pas très loin dans rien du tout d'ailleurs !

  • jacas
    jacas     

    " Pauvre Fille " comme le reste de la famille d'ailleurs !

  • faudde
    faudde     

    normal qu'elle dise ça! chez elle c'est régler comme du papier a musique, c'est une fois par semaine le vendredi soir a 22h, donc pas de surprise!!!. quelle VDM.

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    IVG : "ce n'est pas à l'Etat de réparer les inattentions des femmes" et les mec, ils n'y sont pour rien ???

  • cavalierouge
    cavalierouge     

    Il faut reconnaître qu'il y a eu des périodes d'abstinences et des périodes de libertinage, c'est ce qu'on appelle la sinusoïde des mœurs; mais il y avait des règles morales dont on se garde bien d'en parler de nos jours. Je n'ai jamais encore entendu parler d'une loi sur la morale lors des débats à l'Assemblée nationale . Oui, il y a une régression sans espoir de retour.

  • vauban
    vauban     

    "Le meilleur moyen est encore de s'abstenir jusqu'au mariage ce qui éviterait de nombreux déboires préjudices à la santé physique et morale mais là encore c'est une autre histoire bien difficile à appliquer de nos jours"__alors là je me mare, on ne s'abstenait pas il y 50 ans, alors pourquoi maintenant ? régression!!!

  • cavalierouge
    cavalierouge     

    Correction, excusez-moi, lire : préjudiciables au lieu de préjudices. Je suis tellement énervé qu'il m'arrive de faire des cauchemars la nuit tant le monde est déboussolé.

  • cavalierouge
    cavalierouge     

    Avec ce gouvernement de parasites les avortements continueront à la cadence d'environ 190000 à 200000 par an prises en charge à 70% avec tous les risques que cela comporte. That is the question ! Pour moi le remède est de s'abstenir de baiser à couille rabattue comme un animal, et encore l'animal a ses saisons, et prendre un moyen de contraception en cas de non contrôle de l'acte. Le meilleur moyen est encore de s'abstenir jusqu'au mariage ce qui éviterait de nombreux déboires préjudices à la santé physique et morale mais là encore c'est une autre histoire bien difficile à appliquer de nos jours. A QUI LA FAUTE ?

Votre réponse
Postez un commentaire