En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Fraude fiscale: Isabelle Balkany verse une lourde caution pour rester libre

Isabelle Balkany, poursuivie pour fraude fiscale, a versé une caution d'un million d'euros pour rester libre.
 

Mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale, l'épouse de Patrick Balkany a payé un million d'euros de caution afin de rester libre, sous contrôle judiciaire. Son avocat le confirme ce samedi.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Bill appelez moi Bill.
    Bill appelez moi Bill.     

    Cette "brave" femme un exemple pour la nation....(à ne pas suivre)

  • dnomyar
    dnomyar     

    c'est de l'argent de poche pour elle, les bobos vont l'aider ....

  • josy pattenlair
    josy pattenlair     

    . @ sasha45 : non, non et non , nous n'y serions pas car nous sommes honnêtes , tout simplement honnêtes .

  • Sasha45
    Sasha45     

    Si elle n'avait pas eu 1 millions d'euros sous la main, elle serait en prison à l'heure actuelle ... vous ou moi y serions sans autre forme de procès parce que nous ne serions pas riche ... égalité devant la loi ???... pas sûr !!!...

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à Sasha45)

    Si elle n'avait pas eu 1 million ... on lui en aurait réclamé moins !
    Ce genre de garantie est bel évidemment proportionnel à la situation de l'accusé ce qui fait qu'au final l'égalité est belle et bien préservée.

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à HeyBaal)

    Un vote négatif sur l'énonciation d'un principe de proportionnalité, c'est pathétique :D

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à HeyBaal)

    *bien évidemment

  • Floriane
    Floriane     

    Enfin ! La prochaine fois elle se tiendra à carreau ! Non mais ! Je ne la plains pas, elle ne doit pas être encore sur la paille !

Votre réponse
Postez un commentaire