En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Irma: la réponse cinglante d'Edouard Philippe aux critiques de l'opposition

philippe
 

Le Premier ministre a tenu à répondre aux critiques de la gestion de l'ouragan Irma, et a mis en garde ce lundi après-midi à Matignon contre les "polémiques inutiles".

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • mervilleHG
    mervilleHG     

    En toute objectivité, pour avoir entendu beaucoup d'experts depuis 2 jours (pas des politiciens qui n'y connaissent rien), ils s'accordent pour dire que 12 h avant l'évènement il était encore impossible de savoir si Irma allait passer sur ces iles ou par exemple sur la Guadeloupe. Dès lors, où prépositionner les secours ? Où évacuer les 36 000 habitants de St Martin ? En Guadeloupe ? Et si le cyclone avait finalement "choisi" la Guadeloupe ? Avant de crier (très vite) au scandale, il faudrait prendre un peu de recul je pense...

    RV40
    RV40      (réponse à mervilleHG)

    A lire votre réponse tout s'est donc bien passé ! Facile chez vous l'eau coule quand on tourne le robinet idem pour le courant et le frigidaire !!!!

  • otermaio
    otermaio     

    La réponse cinglante , nous aurions aimé quelle fut dans l'action et non dans le maniement de la langue , un president et un gouvernement qui agitent bien les mots mais est déficient pour agir , pour anticiper , qui se moque eperdument des citoyens alors que ce doit etee la finalité

  • martine.l
    martine.l     

    quand on veut prendre des postes à responsabilités, il faut en avoir les capacités.
    car oui aucune disposition n'a été prise avant l'ouragan: un bateau de la marine part demain avec une équipe médicaleet mettra une dizaine de jours pour arriver: les blessés ont le temps de souffrir ou de mourir:
    oui le gouvernement n'a pas étét à la hauteur de la tache et de ses responsabilités!!

    Flomatem
    Flomatem      (réponse à martine.l)

    Situation très bien gérée

  • vauban
    vauban     

    Ceux qui s'improvisent experts en gestion de crise pour faire naître des polémiques inutiles se ridiculisent et se décrédibilisent

    kojiki
    kojiki      (réponse à vauban)

    C'est sûr que pour vous , une brosse à reluire suffit , dans ma région on appelle cela , avoir la croupe en quéte , je trouve que cela vous baptise bien.

Votre réponse
Postez un commentaire