En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré
 

Dans une émission diffusée samedi sur Europe 1, le président du Conseil constitutionnel répond à l'ancien chef de l'Etat qui avait appuyé sa défense sur l'enquête menée par l'institution pour gager de sa bonne foi.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

88 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et c'est quoi les fondements de la justice ? Interdire aux gens d'émettre un avis dans un pays libre ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    @marc ça ne peut pas être ET pour montrer l'exemple par le zèle ET par conscience professionnelle. C'est soit l'un, soit l'autre. C'est à peu près aussi moral, déontologique et tout ce qu'on veut, qu'un policier qui harcèlerait un voleur présumé "pour faire passer un message". D'ailleurs la justice ne manquerait pas d'être exemplaire avec un tel policier ... Donc à un moment faut être un peu cohérent. Oui la justice veut "tomber sur Sarkozy" et non ce n'est pas son travail.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Y a un point commun avec les socialistes et les frontistes, c'est l'impression qu'ils donnent de dire systématiquement un truc qui automatiquement va les concerner en premier. Du genre parler d'honnêteté, de casseroles, etc. Là c'est vauban qui nous parle d'un manque d'unité à droite. Peut être a-t-il la mémoire courte en matière de primaire et de mésentente, parce qu'en 2011 les candidats socialistes ne faisaient pas l'objet de "mésententes", mais s'insultaient copieusement en public. Hollande s'est fait traiter de tous les noms, incapable n'étant pas le dernier. Alors le débat de savoir si on peut ou non critiquer le pouvoir judiciaire qui devrait démontrer un clash au sein de l'UMP ou un désaveu d'un type rendu automatiquement illégitime, ça me fait doucement rigoler ...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    J'aurais du le copyrighter depuis plus de 2 ans que je l'annonce :D

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et à part l'affirmer, ça repose sur quoi ? Le fait que Sarkozy soit l'ultra favori à l'UMP ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Depuis quand les médias doivent-ils chercher quelqu'un de crédible pour lui faire dire du mal de quelqu'un ????

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et bien vous manquez de sources ...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Bah ça tombe bien il n'a pas contesté le fondement de la justice, seulement ceux qui se servent des moyens de la justice au service des Français pour le mettre aux leurs et accomplir leur petite vendetta au détriment de leur mission sacrée. Quand lesdits Français seront confrontés à des tueurs, violeurs, pédophiles, ce sont les mêmes juges qui viendront pleurnicher que la justice n'a plus de moyens .... Alors un peu de décence, pour changer !

  • chantal3
    chantal3     

    à 70 ans vousavez encore une activité mr debré le chiraquien

  • alilou
    alilou     

    Les fondements de la justice sont branlants,Mr Debré,vous qui sortez d'une dynastie de
    politiques jusqu'à présent,vous avez bien profité du système,comme tant d'autres,c'est gràce à des politiques professionels que la France bat de l'aile,il est plus que temps de la balayer.

Lire la suite des opinions (88)

Votre réponse
Postez un commentaire