En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Interrogé sur les affaires, Nicolas Sarkozy président n’hésitait pas à cogner

Mis à jour le

Depuis vendredi à minuit, Nicolas Sarkozy n’est plus protégé par l'immunité présidentielle. Il peut désormais être entendu dans plusieurs dossiers comme les affaires Karachi ou Bettencourt, affaires qu’il a, durant son quinquennat, toujours rejetées avec force et combativité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire