En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François Hollande a déploré un "drame abominable", après le meurtre d'une institutrice à Albi.
 

Le meurtre d'une institutrice poignardée par une mère d'élève à Albi, dans le Tarn, suscite l'émotion. François Hollande parle d'un "drame abominable".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

111 opinions
  • chleode5a7
    chleode5a7     

    mourir pour avoir "mal parlé à ma fille" c'est tragique ! la meurtrière mérite la perpétuité

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Estimez vous heureux que les modérateurs aient supprimé le bien navrant et oh combien révélateur spectacle des frontistes se réjouissant de la mort de l'institutrice au motif que sa meurtrière s'appelle rachida ...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Qui vous dit que le père veut de la garde ? Qui vous dit qu'il y a un père ? Qui vous dit que même sans la garde elle n'aurait tué personne ? La cohérence ? Elle est folle ...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Finalement est-ce un raisonnement bien éloigné de valls qui veut que tout le monde roule à 80 à cause de quelques dangers publics ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Vous seriez curieux de savoir que tant de gens dans votre entourage ont eu par le passé un problème psychiatrique. Vous pourriez être victime de dépression un de ces quatre matins. Pour finir vos jours enchainé à un mur, abruti à coups de médocs. Parce qu'une grosse c*nnasse est un jour passé à l'acte.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Options insupportables. Ingérables. Hors de prix. Et inefficaces ... Reposant sur le même postulat de départ que la sécurité a priori peut être assurée en instaurant des règles opposées à des types raisonnables. Tout ça pour obtenir une paix théorique (et bancale) en évitant d'armer les gens. Or qu'est-ce qui empêche le fou de poignarder le contractuel à mi temps payé par le contribuable pour servir de potiche ? Pour ensuite tuer qui bon lui semble ? Car un type décidé et armé dans une école est un loup dans la bergerie. Pourquoi les gens sain d'esprit ne méritent-ils pas mieux que de mourir comme des c*ns, sans aucun espoir de se défendre, alors que les outils existent ?

  • alilou
    alilou     

    Il y a 35 ans,nos cours étaient faits par un médecin psychiatre,et nous disait " 25 % de la population,sont des malades en liberté ",nous ne pouvons les enfermer,cela a un côut,que l'état ne peut supporter une telle dépense,aujourd'hui la justice,les malades,tout fou le camp,un mort ne côute rien.Pour ces deux petites filles et son mari,quelle tragédie horrible.

  • erik
    erik     

    président prend des vacances pour de bon

  • CogitoErgoSum
    CogitoErgoSum     

    NOUS, employés de l'ENatiolale on ne souhaite pas être éclairés- ON sait notre quotidien...

  • coralyne06
    coralyne06     

    pfffffffffffffffffff

Lire la suite des opinions (111)

Votre réponse
Postez un commentaire