En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a demandé mardi une enquête sur le site de l'Île-Longue (photo d'illustration).
 

De possibles failles dans la sécurité des sous-marins nucléaires stationnés à l'Ile longue? Le ministre de la Défense prend l'enquête du "Télégramme" très au sérieux et diligente une enquête.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • rumeur
    rumeur     

    au lieu de se promené sur les plateaux télé pour sortir ses âneries, je cite " FRANCOIS COURAGE " ! il ferai mieux de s'occupé de ses sous-marins ! encore une preuve de leurs incompétances !

  • karaar2312
    karaar2312     

    Et dire qu'il faut qu'un organe de presse dévoile une faille dans notre système de défense stratégique pour que le ministre décide de diligenter une enquête!!!!! On marche sur la tête! Une entreprise privée est mieux structurée pour anticiper ces problèmes de sûreté. Autant tirer un trait sur le nucléaire militaire et aider nos entreprises en les soulageant de taxes qui n'en finissent pas d'augmenter.

  • toto34
    toto34     

    Tout part en sucette.... Quoi qu'avec une équipe pareille, on ne peut pas être étonné. Les mêmes que les autres. Suite logique.

  • landais
    landais     

    Les habitants informent la gendarmerie des gens suspects dans les alentours. Cela se fait depuis longtemps en Allemagne. La seule différence, en Allemagne la police se retrouve rapidement sur le terrain. En France il faut compter une heure avant de la voir arriver. Cherchez l'erreur !

  • Raleur
    Raleur     

    ckl !

  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    Y'a besoin d'enquêtes, toujours plus, pour constater a posteriori que tout part en quenouille ! Guignols !

Votre réponse
Postez un commentaire