En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

"Il aurait pu tuer, il reste député", déplore Boris Faure après son agression par un élu LREM

Boris Faure s'exprimait sur France Inter.
 

Le cadre socialiste parle publiquement pour la première fois après avoir reçu plusieurs coups de casques assénés par le macroniste M'Jid El Guerrab. Hospitalisé en soins intensifs, il avait dû être opéré.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • YesWeekEnd
    YesWeekEnd     

    J'aimerais savoir ce qu'implique le fait "d'avoir tout simplement une conversation amicale" pour qu'elle déclenche une avalanche de coups de casques.
    Évidemment, quelle qu'ai été la teneur de cet échange, ça n'excuse en rien les coups... mais jouez donc franc jeu au lieu de nous raconter, comme dans les cours de récréation, que vous n'y être absolument pour rien du tout.

  • gochexit
    gochexit     

    FAUX, de nos jours, traiter une personne de "" ENMARCHE"" est répréhensible car c'est devenu une insulte extrêmement grave équivalente voir pire que l'insulte suprême "socialiste".

    sonntag67
    sonntag67      (réponse à gochexit)

    mais non une insulte extrêmement grave c'est frontiste, la preuve MMLP a coupé les ponts avec les cadres du FN

Votre réponse
Postez un commentaire