Hollande veut reporter les élections régionales et départementales

Aux Etats généraux de la démocratie territoriale, François Hollande a préconisé un changement du calendrier électoral : il souhaite reporter d’un an les élections régionales et départementales.

BFMTV
Le 05/10/2012 à 15:24
Mis à jour le 05/10/2012 à 16:45

François Hollande était venu parler décentralisation. Mais de son passage devant les états généraux de la démocratie territoriale, on retiendra surtout la modification du calendrier électoral.

En 2014 auront bien lieu les municipales, les européennes et les sénatoriales. Les régionales et les départementales seront elles reportées d’un an.

L'UMP dénonce une "manipulation"

De son côté, l’UMP crie à la manipulation et au tripatouillage électoral. "Ca y est, la machine à manipulation électorale est lancée !", s'est exclamé le secrétaire général et candidat à la présidence de l'UMP Jean-François Copé.

"Comme on pouvait le craindre après la dégringolade massive de François Hollande dans les sondages, il ne reculera devant rien pour protéger la situation de ses amis politiques au pouvoir."

En échelonnant les élections sur plusieurs années, François Hollande tente peut-être surtout de limiter l’impact d’une éventuelle vague bleue lors des prochaines municipales, qui s’annoncent déjà très difficile pour le parti socialiste en ces temps de crise et de hausse des impôts. Une façon, sans doute, de limiter l’effet domino au moment où la gauche détient tous les pouvoirs.

Résultats élections européennes 2014
La question du jour

Consultez-vous les prévisions de trafic avant de prendre la route des vacances?