En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Hollande veut à Matignon et l'Elysée une équipe "quasiment fusionnelle"

Hollande veut à Matignon et l'Elysée une équipe "quasiment fusionnelle"
 

Le président François Hollande a fait part, mercredi, de sa volonté d'avoir "une unité de commandement" avec Matignon.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • touria
    touria     

    cela ne suffit pas il devrais suprimer definitivement le senat .pour financer le pouvoir d achat pour le peuple et les entreprises .plus le peuple aura les moyens de dépenser plus la france iras mieux .heureusement que je n ais pas fait l ecole de l ena car bonjours les dégats

  • touria
    touria     

    sand bonjour jaimerais que vous vous posiez cette question.combien faut il d argent pour que le peuple puissent payer et manger sans aucune difficulter tous les mois il me semble que cela n est pas trop demander.arreter de vous engraisser sur notre dos et soyer honnete et digne de la confiance que nous vous donnons

  • choppaul
    choppaul     

    Il est comme les français, il ne vote plus. Il n'a pas confiance en l'Europe.

  • 109600
    109600     

    Selon la structure indépendante Vote Watch Europe, qui reprend les chiffres du Parlement européen, l'eurodéputé français Harlem Desir se classe 752e rang sur les 766 députés pour l'assiduité lors des votes, avec une participation à seulement 48,69% d'entre eux. Si ce n'est pas de la provocation et du mépris de la part de ce gouvernement envers les français, cela y ressemble furieusement.

  • choppaul
    choppaul     

    La populace fait du populisme, disent ils. Et si la populace avait raison?

  • JE SUIS UN SALARIE BANAL
    JE SUIS UN SALARIE BANAL     

    « Il s’agit de changer en amont la formation du désir et du besoin » pour reprendre les mots de Jean Luc Mélenchon.

    Nous, la canaille, nous ne sommes pas seulement une bête de somme, nous ne sommes pas une ressource, une marchandise : le peuple est capable de parler et d’agir, le peuple n’est pas une masse brutale et ignorante. Voilà pourquoi nous sommes rassemblés, voilà pourquoi notre alternative à l’austérité peut se dire en trois mots : Place au peuple !

  • visiocode
    visiocode     

    Il y veut surtout ses amis...

  • ancien
    ancien     

    Il a déjà été obligé de supprimer l'usage du portable au conseil des ministres... pires que des gamins !!

  • londonleretour
    londonleretour     

    ça va finir en "effusion" cette "fusion", !! 7 femmes, 7 hommes vont bien finir par réussir a nous faire des bébés avec des tronches bizarres!!!

  • ancien
    ancien     

    Après le Mali et la Centrafrique voilà le nouveau "terrain d'opérations" du président.
    M. Le Drillan va bientôt entrer en lice.

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire