En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le décret sur l'encadrement des loyers est entré en vigueur le 1er août dernier.
 

1 an après, quels changements ? RMC poursuit sa semaine spéciale consacrée au bilan de la première année de présidence de François Hollande. Ce mercredi zoom sur l’encadrement des loyers. C'était la promesse n°22 du candidat.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

26 opinions
  • gliale
    gliale     

    Les taux d'imposition des 2 pays sont comparables. Les logements sont nombreux parce que la démographie allemande est faible et n'assure pas le renouvellement des générations. Donc il y n'y a pas la pression démographique que l'on connait en France. De plus en France les différentes lois sur le logement ont dévoyer le système locatif qui est devenu un placement de capital pour les rentiers qui veulent un retour sur investissement ce qui n'est pas le cas en Allemagne. Contrairement à l'Allemagne en France le marché du logement est sujet aux bulles spéculatives comme la bourse. Les aides au logement en France sont supérieurs de plus de 30% par rapport à l'Allemagne ce qui fait que les propriétaires abuse du système en gonflant artificiellement le prix des loyers.
    Vous faites l'erreur classique des poncifs éculés sur l'impôt trop élevé et les mauvais payeurs.

  • proprioz
    proprioz     

    au lieu d'écraser les propriétaires de taxes et d'impôts comme en France il existe en Allemagne une fiscalité incitative qui favorise les propriétaires, de plus lorsqu'un locataire ne paie pas...il est rapidement expulsé. Donc il y a beaucoup de propriétaires bailleurs puisque l'opération est interessante pour eux et donc les loyers sont bas et il y a du choix pour les locataires...c'est aussi bête que ça..mais notre gouvernement n'a toujours rien compris comme d'habitude...

  • proprioz
    proprioz     

    tout à fait exact au contraire! trop facile de montrer du doigt les propriétaires, s'ils augmentent les loyers c'est parce qu'ils y sont poussés par les augmentations de charges , les remises aux normes toujours plus couteuses, les travaux de maintenance et de réparation, et bien sur les taxes foncières en augmentation régulière (parfois équivalentes à 2 mois de loyer) alors c'est trop facile de dire que les proprios s'en mettent plein les poches. Comme toujours c'est l'état qui ponctionne à fond pour financer la gabegie!

  • criz
    criz     

    faux....@ bailleurs

  • Bailleurss
    Bailleurss     

    Il faudrait que les gens comme comme vous connaisse la realite des charges de ces appartements ou les charge finissent par constituer chaque mois 60% du loyer a cela s'ajoute impot sur le revenus et la CSG/RDS/CRDS , bref un rendement de 2.1 % auquel il ne faut pas oublier une prison de 30 ans sans revente possible sinon plus values

  • trets12
    trets12     

    investissement locatif : mr NS a fait passer l'exonération de la taxation des plus value de 15 à 30 ans, ce qui a eu pour conséquence de bloquer le marché, moins 120 000 transactions en 2012. néanmoins, les qataris sont autorisés a investir en France et sans aucune taxation, pensez vous que cela soit normal ?

  • citoyen 92
    citoyen 92     

    Tout à fait d'accord avec vous, la folie de la spéculation immobilière a touché aussi le parc HLM et nos loyers exorbitants ont réduit le pouvoir d'achat des plus modestes pour une qualité d'habitat parfois médiocre. On a laissé faire cette spéculation pour enrichir les plus riches, personne ne l'a stoppée et maintenant c'est trop tard car les salaires stagnent ou vont régresser mais les loyers eux vont continuer à augmenter, il faut un moratoire sur les loyers et même les faire baisser.

  • mon avis
    mon avis     

    600 euros pour trois pièces en hlm dans des cages à poules avec la frousse de retrouver sa bagnole d'occasion brulée pour un oui un non , comment, avec un smig 1100 euros , ils croient relancer la consommation ???

  • gliale
    gliale     

    1- Un modèle unique de bail à durée indéterminée. 2- il n’est pas possible d’y mettre fin pour vendre le logement. 3- Il est possible d’insérer dans le contrat de bail une clause prévoyant une augmentation périodique forfaitaire tous les 18 mois et l'augmentation ne doit pas dépasser 20% tous les 3 ans. En cas de refus du locataire, le propriétaire doit se retourner vers un juge. 4- Le loueur peut quitter son logement quand bon lui semble avec un préavis de 3 mois. En France le logement est devenu un investissement et par conséquent les loyers sont un revenu du capital dont les propriétaires recherchent le profit maximum et il est soumis au système des bulles spéculatives tout comme le système financier tant décrié aujourd'hui. Et oui, certains ici vont s'évanouir... mais tout propriétaire quel qu'il soit et qui loue son bien est un rentier qui s'ignore ! Pour finir en Allemagne on peut se loger pour 150 € par mois.

  • gliale
    gliale     

    Tant que le propriétaire ne sera pas contraint de produire les loyers antérieurs et que le loueur ne pourra pas vérifier avec le prix des loyers moyen du quartier, rien ne changera. Quand aux travaux réalisés par le propriétaire pour justifier une hausse du loyer lors du renouvellement du bail, ils devraient être prévus à l'avance et chiffrés ainsi que la hausse futur du loyer afin que le loueur puisse vérifier que la hausse est justifiée. Il est aussi inadmissible que les logements sociaux bénéficient au personnel politique et que le favoritisme ou le clientélisme de ces logements obtenus par bonnes relations, copinages, ou juste bonne carte politique soit la règle. En fonction des situations géographiques, de 25% à 50% des élus en profite tous les partis politiques confondus. Rappelons nous : Chevènement 120m2 à 1500€, Amara 50m2 à 500€, les parisiens apprécierons, plus récemment Delphine Batho... à Puteaux 50% des élus UMP bénéficie d'un logement social, la "fofolle" Frigide Barjot occupe un 180m2 avec 40m2 de terrasse privée, en HLM... Alors Hollande le changement c'est pour quand ?

Lire la suite des opinions (26)

Votre réponse
Postez un commentaire