En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Hollande : six mois après, le bilan de son "agenda du changement"

Mis à jour le
Six mois plus tard, quel est le premier bilan du président ?
 

INFOGRAPHIE - Elu sur 60 propositions, François Hollande avait dressé un calendrier précis de ses mesures les plus urgentes. Six mois après, où en est-on de cet "agenda du changement" ?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

33 opinions
  • jackyben
    jackyben     

    Moi président je, moi président je, moi président je… Maintenant c'est le changement. Le changement de quoi ? Il est vraiment plus que nul se préside moi je.
    Qu'est-ce qu'ils en ont à foutre les Français du mariage homosexuel. Il nous a bassiné pendant des mois avec cette connerie alors que des millions de Français n'ont pas de travail et que chaque jour il y a 1000 suppressions d'emplois en plus. Incapable de gouverner la Corrèze, alors comment gouverner la France ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    @ABRACADABRA bien résumé. Mais en partie emprunté. L'autre partie c'est en liquidant ce qui nous reste de forces vives. C'est pire.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Je me suis toujours plaint de Hollande, j'ai toujours vu ce qu'il allait faire : j'avais prévu la faiblesse vis à vis des lobbys, l'impossibilité de mettre en place des mesures efficaces, l'appel du pied au FN, la perte du triple A, etc ... Et j'ai pas voté pour lui ! :p

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et personnellement si tout ce que je gagne sert à payer plus de fonctionnaires ou plus d'allocs, ou si l'euro perd de la valeur, ou encore si on fait l'objet d'une crise, tout ça revient au même pour moi : ma situation se déteriore. L'appréciation macroéconomique "globablement ça va bien en France" ne tient pas compte de l'évolution de la situation pour les acteurs économiques.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Imaginez une famille en surendettement. Vous leur conseillez de limiter les dépenses et de trouver un meilleur boulot, ou de vendre leur bagnole et d'augmenter l'argent de poche des enfants ? Réduire la dette est une bonne chose. Mais y a une bonne et une mauvaise méthode. Est ce que les prêteurs ont confiance ? La France a perdu son dernier tripe A il y a 11 jours. Dernier A que Moody's s'était engagé à conserver tant que Hollande ne ferait pas n'importe quoi.

  • brice14
    brice14     

    vous etes gentil,moi j'aurai mis zéro

  • pauvrefrance
    pauvrefrance     

    Difficile de ne pas faire un lien entre ce profil psychologique et notre Gentil 1er: «Il est froid intérieurement, ne connaît pas la culpabilité et n’hésite pas à culpabiliser les autres. Ses valeurs, ses sentiments et son comportement changent en fonction des gens et du contexte qui l’entourent. Extérieurement, il est aimable et peut feindre la compassion et la sympathie. Il est séducteur et si nécessaire, peut être ponctuellement très serviable, surtout si cela lui permet d’atteindre ses objectifs, bien souvent aux dépens des autres. Il ne prend jamais en compte les besoins et les sentiments des autres, sauf pour s’en servir, manipuler sa victime, l’isoler et l’amener à faire ce qu’il veut. Il est égocentrique, exige de l’autre la perfection. C’est aussi un menteur. Généralement habile avec la parole, il se sert largement du double sens des mots pour manipuler, se positionner en victime pour se faire plaindre ou rendre l’autre volontairement mal à l’aise. Même s’il n’a aucune valeur propre, il utilise la morale et les valeurs des autres pour arriver à ses fins. Il peut mettre en avant des raisons apparemment très logiques pour justifier ses passages à l’acte, il peut être jaloux et infidèle. Il ne supporte pas la critique mais critique sans cesse. Pour se revaloriser, il se nourrit de l’image de sa victime : plus il la dévalorise, plus il se sent fort.» (Jean-Charles Bouchoux, Les pervers narcissiques, Eyrolles)

  • passo
    passo     

    bravo!! 100% d'accord!

  • mike013
    mike013     

    Pour moi le gouvernement actuel ses une note de 2sur20 que je donne

  • alaska632
    alaska632     

    Oui quelques promesses , des mesurettes pour satisfaire certaines personnes, mais les mesures importantes , celles que nous attendons tous, les mesures INDISPENSABLES pour réduire les dépenses de l'Etat , elles sont reportées aux calendes grecques, donc s'il les applique avant 2017 on pourra dire qu'il n'a pas été élu pour rien !

Lire la suite des opinions (33)

Votre réponse
Postez un commentaire