En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François Hollande, député PS de Corrèze
 

Un Président de la République, partie civile dans un procès, ça fait désordre. L'ancien premier secrétaire du PS François Hollande en éprouve même un certain « malaise ».

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • sam691
    sam691     

    Mais vous avez reflechi à ce que vous avez écrit? N'oubliez pas que l'immunité présidentielle lui donne donne le droit de se plaindre tout en étant inattaquable. Alors s'il vous plaît relisez vous et reconsiderez vos arguments...

  • sheitan
    sheitan     

    on voit que tu ne connais pas la constitution puisque le president n'est pas un justiciable comme les autres, c'est ce qui a permis a chirac de ne pas passer devant la justice

  • anticon
    anticon     

    Tu es vraiment CONSTERNANT!!!

  • Challenges
    Challenges     

    De quoi se mêle t-il * ? Comme si le Président de la République, de par sa fonction de chef de l'Etat n'était pas un justiciable comme les autres .. et n'avait pas accès au droit de Justice que lui confère notre démocratie !!!!
    Alors quand il s'agit de jeter un coup d'oeil sur son train de vie et ses dépenses .. on l'accuse de se comporter comme un Monarque et pas un contribuable à part entière ... et quand il s'agit précisemment de bénéficier des mêmes services juridiques dont bénéficie Mr Tout-le-monde, on lui oppose qu'il est Président de la République donc forcément en position de "non-justiciable" sous prétexte qu'il se trouve en position d'influence sur la Chancellerie ! Il faudrait une bonne fois pour toutes, constitutionnellement, délimiter le "territoire de citoyenneté" du Chef de l'Etat, et stopper ces procès en "soupçons de prévarication"
    Lors des divers procès dans lesquels F Mitterand fût partie civile (Patrice Pelat ou d'autres..) je n'ai semble t-il jamais entendu la vindicte de F Hollande, s'insurgeant qu'un Président en exercice puisse devenir un justiciable comme un autre.
    Ne croyez-vous pas Mr le Socialiste-je-sais-tout et je-ne-fais-que-critiquer, qu'il il y a là une belle opportunité à tester le bon fonctionnement de notre Démocratie en laissant la Justice suivre enfin son cours sans vouloir sulfuriser sans arrêt les débats ? Interrogez donc vos collègues socialistes des pays Anglo-saxons ou d'Europe du Nord comme la Suede ou le Danemark ... pour savoir comment se déroulent les procès dans lesquels sont impliquées des responsables politiques. La transparence est de mise : La Justice fait son travail, et la classe politique se tait.

Votre réponse
Postez un commentaire