En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Hollande salue l'ère schröder lors du 150e anniversaire du spd
 

LEIPZIG, Allemagne (Reuters) - François Hollande a salué jeudi l'action réformatrice de l'ancien chancelier social-démocrate allemand Gerhard...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • louis xv1
    louis xv1     

    JE NE COMPRENDS PAS SALUER LA POLITIQUE SCHRODER C'EST DESAVOUER LE TRAITEMENT DU CHOMAGE ET DE LA PLUPART DES TRAITEMENTS SOCIAUX D'OU VOIR L'IMMIGRATION FONDRE COMME NEIGE AU SOLEIL .. ETONNANT VRAIMENT ETONNANT VENANT D'UN SOCIALO DONT LA PHILOSOPHIE EST DE VIVRE LA CULOTTE A LA MAIN ...AFFAIRE A SUIVRE

  • aramis1969
    aramis1969     

    Il est trop drôle Bibendum 1er. Il fait l'éloge d'une politique qu'il condamne avec le PS. Schröder a eu le courage de faire des réformes pour réduire le coût de l'administration. Hollande, lui augmente les impôts pour financer la gabegie des finances publiques. Même la cour des comptes critique le coût du mammouth (Education nationale) et pourtant on va encore embaucher 60000 Personnes. Il ferait mieux de se taire cela ferait des vacances à tout le monde.

  • philippelea
    philippelea     

    Avec hollande ,plus c'est gros plus ça passe!il embauche 60 milles profs et vient nous dire qu'il salut le courage de schröder .il a un certain culot ce président normal!!

  • Antidémago01
    Antidémago01     

    Très surprenant quand on sait que Schröder est l'initiateur de la politique aujourd'hui poursuivie par Angela Merkel, et qui va à l'opposé de ce que font les socialistes français depuis un an. Hollande salue ce que font les autres et qu'il ne fait pas lui-même, par manque de courage, hormis ce vague accord sur la flexibilité, qui n'intéresse que les grandes entreprises et va plutôt à l'encontre des intérêts des PME-ETI sur lesquelles comptent nos gouvernants pour recréer des emplois.

Votre réponse
Postez un commentaire