Quand Hollande recadre (un peu) Valls

Au cours de son grand oral, François Hollande n'a pas manqué de recadrer, légèrement, son ministre de l'Intérieur, pour le tollé provoqué quelques heures plus tôt à l'Assemblée nationale.

Anna Moreau
Le 14/11/2012 à 7:09
Mis à jour le 14/11/2012 à 7:12

Valls accuse la droite : "Le retour du terrorisme dans ce pays, c'est vous"


Hollande sur Valls : "ne polémiquons pas"


Un recadrage subtil, mais ferme, devant un parterre de journaliste. "La lutte contre le terrorisme, c'est une question qui doit rassembler", a glissé mardi François Hollande avec un regard entendu vers son ministre de l'Intérieur.

Manuel Valls a aussitôt compris. Lui qui, quelques heures plus tôt, avait accusé l'opposition d'être responsable du "retour du terrorisme dans notre pays" et provoqué un tollé dans les rangs de la droite à l'Assemblée nationale.

"Il fait très bien son travail"

François Hollande s'est toutefois empressé de saluer l'action de son ministre de l'Intérieur, qui "fait très bien son travail, chacun le reconnaît, notamment en matière de lutte contre le terrorisme".

A l'UMP, des élus réclament déjà la démission de Manuel Valls. François Fillon, candidat à la présidence du parti, a promis qu'il ne s'arrêterait pas là.

Élections

Les résultats dans votre ville

La question du jour

Faut-il permettre l'ouverture de tous les magasins le dimanche?