En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Bruno Le Maire voit en François Hollande un "homme qui subit".
 

Commentant l'aggravation du chômage, le député UMP Bruno Le Maire a lancé qu'Hollande était "un homme qui subit" affublé d'un "gouvernement à la ramasse".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

20 opinions
  • Doki61
    Doki61     

    Pas difficile, en politique pour progresser il faut dire ce qu'une majorité d'électeurs de l'opposition veulent entendre. C'était le cas sous les précédents gouvernements, ça l'est pour celui ci et le sera aussi pour les prochains, conclusion les carriéristes et opportunistes auront encore de beau jour devant eux, pendant que l'Histoire se répétera pour le peuple. Votre erreur vient sans doute de "voilà la réalité", que vous confondez avec "voilà MA réalité" qui vous est personnelle et différentes des réalités des autres. Si vous faites l'effort de fusionner toutes les réalités individuelles, vous pourrez ensuite espérer vous rapprocher (au mieux) d'une réalité bien plus "réaliste" (moins conditionné). En attendant de devenir un libre penseur, vous resterez partisan de l'un et anti l'autre, donc incapable de réflexion impartiale, donc un abruti utile de plus (voyez, ça aussi c'est UNE réalité, CQFD).

  • Doki61
    Doki61     

    Pas faux, la description du gouvernement Sarkozy est toujours valable pour celui ci dont même si la forme change, le fond reste.

  • Doki61
    Doki61     

    Ce que vous dites n'est pas faux, mais c'était la même chose pour les gouvernements précédents, alors faut il rejeter la faute sur Hollande ou sur cette fausse démocratie, car "représentative" et non "direct", ce qui fait de notre démocratie un oligarchie sous faux drapeau, où le citoyen n'est plus que simple électeurs d'une classe dirigeante qui gouverne pour elle et non pour le peuple, ce qui est encore optimiste quand ces électeurs ne sont plus que simple spectateur (NON au référendum Européen devenu OUI par magie). Bref, ce que vous dites est vrai mais vous avez tout simplement oublié de généraliser, ce qui aurait pour conséquence de transformer votre "bande de nuls" (PS) en "bandes de traitres et d'imposteurs" (Oligarchie UMPS)

  • Doki61
    Doki61     

    HeyBaal, vous n'êtes décidément pas un libre penseur, mais au contraire offert corps et âme à l'UMP, ce qui limite vos observations au seul point de vue de l'UMP (donc anti socialiste tout sujet confondu, et ce avant même une prise de recul nécessaire à toute réflexion déconditionné). Bref, intégré à la mondialisation, notre économie est forcément influencé par celles de nos partenaires, mais cela ne prive pas nos gouvernements de tout leurs leviers, ni de la responsabilité de leurs politiques. Ceci dit, Sarkozy a forcement dû composer avec la situation mondial de son quinquennat, mais les 600 milliards de dettes supplémentaire sont bien le fruit des décisions de son gouvernement dont tout ses ministres soutenaient aveuglement son "moi président", "moi je", "moi je" ... expression dont il tient le record d'utilisation de ces dernières décennies. Alors Hollande peu utiliser le "moi président aussi souvent qu'il le souhaite, il restera tout de même un petit joueur comparé au bling bling Sarkozy qui s'était auto-proclamé "maître du monde" (dans la forme, parce que sur le fond ses idées se faisaient gentiment refoulées par ces homologues étrangers qui ne lui laissaient que la forme). Je ne dis pas pour autant que je soutient ce gouvernement, ou que je revoterais un jour socialiste, mais pour moi votre vision partisane pro-UMP vous met des œillères et rend vos "observations et réflexions" non crédibles. Vous devriez d'ailleurs prendre ce recul avant de dénoncer le conditionnement aveugle des socialistes, parce que visiblement vous vous êtes aussi laissé abuser par la propagande adverse.

  • valeriebelle
    valeriebelle     

    "OU" lalalala-La joyeuse "GOCHHHHH " aurait elle oublier les fastueuses années du règne mitterand(llequel nous fit un dernier pied de nez en choisisant....."J'ARNAQUE".......la royale concubine-ex va d'un coup de baguette magique ESCAMOTER le chomage dès 2014......DIEU qu'ils sont charmants,beaux dynamiques.....compétents!(pas vrai?)

  • valeriebelle
    valeriebelle     

    Tout ce "TROUPEAU".....est à la "RAMASSE" (comme il dit),déjà bien avant le l'arrivée de " françois le petit" et tout cela n'est pas terminé!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ne vous en faites pas, il sera aussi temps de faire le bilan de l'époque Hollande. Et si vous espérez que la situation va se rétablir toute seule, c'est que vous êtes bien ignorant. Notre système économique, social, etc ... est basé sur des modèles (croissance qui tombe du ciel, abondance énergétique) qui n'ont plus cours. L'avantage de Sarkozy c'est que même s'il se basait encore sur les anciens modèles, ils laissait du lest aux entreprises, ce qui leur permettait de s'adapter un tant soit peu. Hollande est non seulement toujours campé sur le même modèle, mais il est dirigé par un dogme anti économique et il n'est pas un président assez fort pour initier un changement, au delà des discours gentiment relayés par les médias. Le but n'est pas d'être imbéciles et de dire "ah ah on est dans la m**** je vous l'avais bien dit, j'avais raison" mais bel et bien de tenter de redresser le tir tant que c'est encore possible. Mais que fait le gouvernement ? Il préfère nier la situation, la minimiser, ignorer les réactions populaires. Qu'espère-t-il ???

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Tout un paradoxe, pour ne rien changer. Premièrement à vous lire la situation actuelle est de la faute de Sarkozy. Mais si la reprise intervient aux USA et en Allemagne, c'est parce qu'ils sont aussi en crise. Sarkozy présidait il les USA et l'Allemagne sans qu'on m'en ait rien dit ? Deuxièmement pourquoi pensez vous que les économistes se tournent vers l'Allemagne et les USA en 2014, et pas vers la France ? A croire qu'ils sont moins confiants que vous dans les mérites de "moi président". Faut dire que eux, ils savent de quoi ils parlent !

  • Skyloule95
    Skyloule95     

    Dans les années 80 on avait déjà dépassé les 3 millions de chômeurs, ce qui est énorme vu qu il y avait moins de population qu a ce jour.

  • Skyloule95
    Skyloule95     

    C'est vrai que sous les années Mitterrand il n'y avait pas de chômage!

Lire la suite des opinions (20)

Votre réponse
Postez un commentaire