En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
François Hollande et Manuel Valls, le 12 octobre 2016.
 

Lâché par son propre camp depuis la sortie du livre de confidences Un président ne devrait pas dire ça, François Hollande voit la perspective de sa candidature remise en cause, y compris par ses soutiens les plus fidèles. Une opportunité pour Manuel Valls. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Balayez toute cette gauche bobo,ainsi que les députés et sénateurs,qui ont voté des lois contre l'avis des français qui pour beaucoup sont pauvres et dans la misère.

  • sclp
    sclp     

    Dans la première année de son mandat j'avais pressenti qu'il ne voulait ce statut de président que pour se préparer une retraite dorée. Voilà des propos qui confirmes que j'avais raison. Quant à l'autre NOOONNNNN pas lui, il sera pire encore pour les petits citoyens !

    sclp
    sclp      (réponse à sclp)

    "qui confirment" pardon pour la grand mère.

Votre réponse
Postez un commentaire