Hollande : "La France restera au Mali le temps nécessaire"

Le président, qui exprimait ce samedi ses voeux à son département de Corrèze, est revenu sur l'engagement français au Mali.

M. T. avec AFP
Le 19/01/2013 à 16:19
Mis à jour le 19/01/2013 à 16:22
François Hollande, samedi, lors de ses voeux aux Corréziens (BFMTV)

Visage fermé, ton solennel. Actualité oblige, les voeux aux Corréziens de François Hollande étaient teintés d'une gravité inhabituelle. Le président est d'ailleurs longuement revenu sur l'intervention française au Mali, une action qu'il a jugé une nouvelle fois "nécessaire".

"Plusieurs fois, on m'a posé la question : 'Combien de temps cela va-t-il durer?'. Je réponds, parce que c'est la seule vérité que je connaisse : 'le temps nécessaire'. Le temps nécessaire pour que le terrorisme soit vaincu dans cette partie-là de l'Afrique", a déclaré le chef de l'Etat.

Il a par ailleurs indiqué que la France n'était "pas seule" dans le confilt et qu'elle travaillait activement avec les autorités maliennes, espérant que "la force africaine" qui doit supplanter les troupes françaises sur le terrain "se déploierait dans les plus brefs délais".

Les otages tués, "une justification de plus"

Il est ensuite revenu sur la prise d'otages sanglante à In Amenas, en Algérie, déplorant samedi à Tulle que des otages aient été "lâchement assassinés", sans donner plus de détails.
    
"Ce que je sais, c'est que des otages sont morts, qu'ils ont été lâchement assassinés, et que là encore, s'il y avait besoin de justifier l'action que nous engageons contre le terrorisme, nous aurions là un argument supplémentaire", a déclaré le chef de l'Etat.

Élections

Les résultats dans votre ville

La question du jour

Faut-il permettre l'ouverture de tous les magasins le dimanche?