Hollande juge "odieux" l'enlèvement de Français au Cameroun

M.R. avec AFP
Le 20/02/2013 à 13:27

Le président François Hollande a qualifié d'"odieux" l'enlèvement de sept Français, dont quatre enfants, au Cameroun, a déclaré mercredi la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, à l'issue du Conseil des ministres.

"C'est la première fois que des enfants sont ainsi pris en otages. Nous faisons tout, avec l'aide des autorités du Cameroun et du Nigeria, pour retrouver nos compatriotes. Il est probable qu'ils aient été emmenés au Nigeria", a ajouté la porte-parole.

"Nous déconseillons très formellement à tous nos ressortissants de se rendre dans la région, l'extrême nord du Cameroun, et à la frontière avec le Nigeria", a encore déclaré Najat Vallaud-Belkacem

Résultats élections européennes 2014
La question du jour

Etes-vous prêt à acheter certains médicaments hors des pharmacies ?