En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Conférence de Hollande : "Enfin un discours de chef d'entreprise"
 

La conférence de presse du chef de l'Etat a séduit Stéphanie Delaistre, chef d'entreprise, qui croit désormais qu'elle pourra "recruter" grâce au pacte.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • sophie de Chambery
    sophie de Chambery     

    " Paroles, paroles, paroles " comme disait la chanson de Dalida.

  • Trincavec
    Trincavec     

    Chef d'entreprise , commerçant peut etre , et encore .... Fonctionnaire , possible , quoi que... Bobo à tout coup ..... Mais surement pas chef d'état !

  • karnac
    karnac     

    Le problème de Mélanchon , c'est qu'il peut critiquer Hollande jusqu'à une certaine limite . Tout comme EELV les Verts , son parti et lui ne survit que par la bienveillance du PS !

  • Al Azar
    Al Azar     

    "C'est le coup de barre à droite le plus violent qu'on ait vu de la part d'un gouvernement de gauche depuis Guy Mollet. C'est une tromperie géante, on n'a jamais vu quelque chose de ce niveau. Il a démarré avec le discours contre la finance et il termine par des cadeaux sans contrepartie au patronat", a déclaré Jean-Luc Mélenchon sur RTL !!!
    Un vrai social-traître dans le langage de la Gôche Merluchonienne !

  • Al Azar
    Al Azar     

    En début de matinée, le cabinet de la ministre de la Culture Aurélie Filippetti a fait savoir que cette dernière avait finalement décidé de ne pas nommer l'actrice. "L'arrêté n'avait pas été signé", a-t-on précisé.
    Le site internet de l'institution culturelle française à Rome indiquait toujours ce mercredi que l'actrice faisait partie de ce jury, chargé de la sélection des quinze pensionnaires, chercheurs ou artistes, qui rejoindront la Villa Médicis en septembre à Rome pour une durée de 12 à 18 mois. Et le chef de l'entreprise de démolition n'est pas au courant du devenir de sa nouvelle "compagne" (dixit Cazenave, la gaffe) ?

  • Al Azar
    Al Azar     

    Rien...Rien...Rien... sur le traité Transatlantique capital qui se négocie dans son dos par l'Union Européenne !!! NAVRANT d'incurie !!!
    Sarkozy et moi ...c'est du sérieux !!!, je suis désormais social-démocrate !!! C'est le changement dans la continuité ...avec 20 mois de retard ( 20 mois de perdus !). J'ai commencé par faire une connerie en détruisant le Conseiller Territorial créé par Sarko, qui avait raison ! J'ai mis du temps à m'apercevoir que c'était une bonne idée, mais c'est "l'autre" qui en avait pris l'initiative et comme je suis caractériel dogmatique...mais chef...d'entreprise de démolition !

  • Al Azar
    Al Azar     

    Allocations familiales (30 milliards) avant 2017 (calendes grecques) ne seront plus des charges patronales, mais on ne sait pas encore payées par qui ? Sarko l'avait fait avec la TVA sociale prévue le 1er janvier 2014... Il a tout arrêté... mais remis la TVA (dite sociale) au 1er janvier 2014 !!! incohérent, gribouille ce capitaine de pédalo qui continue de naviguer à la godille ! droit sur les récifs !!! Le bateau France va sombrer et il continue ! Un vrai chef ...vous dîtes d'entreprise de démolition, oui !

  • Al Azar
    Al Azar     

    Il oublie les injonctions de Bruxelles !!! La dette continue d'augmenter de jour en jour, allons vérifier sur le site idoine ! + 200 Milliards supplémentaires ! Il appelle ça la stabilisation ! Il se fout des Français, des journalistes, de ses maitresses...et de Bruxelles !

  • Demoulinsart
    Demoulinsart     

    De chef d'entreprise de "bras cassés" ??!!!...
    Ouaip ! Tous ceux qui parlent n'ont jamais eu l'"honneur" de faire "LE" chèque à l'URSSAF ou au RSI !!!!!..........

  • Gouik
    Gouik     

    Une crise crée de toutes pièces par les lobbys financier et industriels, voilà la vérité!

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire