Hollande confirme sa volonté de pénaliser la négation du génocide arménien

François Hollande a confirmé, samedi, son intention de proposer une nouvelle loi pénalisant la négation du génocide arménien en s'adressant à des représentants de cette communauté qui redoutaient un revirement après les propos de Laurent Fabius sur la relation franco-turque.

Julie Tomei
Le 08/07/2012 à 16:49
Mis à jour le 08/07/2012 à 17:10

Le 24 avril dernier, en pleine campagne présidentielle, François Hollande a assuré à la communauté arménienne de France qu'il y aura bien un projet de loi portant sur le génocide arménien. Ce samedi, il a maintenu sa position malgré le trouble semé par Laurent Fabius.  Ce  jeudi, au terme d’une rencontre avec son homologue turc, le chef de la diplomatie française avait en effet écarté l’hypothèse d’une telle loi. Il avait même pointé un problème de taille, rappelant que sous Nicolas Sarkozy, le Conseil constitutionnel avait déjà censuré un texte similaire. François Hollande devrait recevoir avant la fin du mois une délégation de la communauté arménienne pour étudier un moyen de mettre en place le texte.

Résultats élections européennes 2014
La question du jour

Êtes-vous attentifs aux déclarations d’intérêts des députés et sénateurs?