En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les Coulisses de la Politique
 

Les semaines se suivent et se ressemblent pour le gouvernement, placées sous le signe de l’agitation sociale : François Hollande a mal aux usines !

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • legaulois
    legaulois     

    Aux Russes, Asiatiques, Rois du pétrole, etc...
    Ils viennent maintenant faire leur shopping chez nous comme nous le faisions en Afrique il y a 50 ans déjà....
    Les entrepreneurs, eux, s'ils ne déposent pas le bilan, lorsqu'ils sont étrangers et susceptibles de créer l'emploi, ils viennent chez nous, bien souvent incognito et tout simplement, regardent ce qui se passe dans la dite entreprise... Après 3 ou 4 passages, ils se sauvent en courant lorsqu'ils aperçoivent nos chers responsables de la CGT et nos salariés bosser 3 heures par jour sur 8h00 payées GRASSEMENT... La CGT a détruit des millions d'emplois, partout, en France : BRAVO à ces alliés de notre Cher Président Normal ..

  • kasstoipovnaze
    kasstoipovnaze     

    Tout un bordel pour une poignée de folasses et pendant ce temps la... ON CREVE !!!!

  • mag42
    mag42     

    Pendant que l'on parle des gays on ne parle pas trop des fermetures d'usines...

  • CHTI 333
    CHTI 333     

    QUOIQUE EN DISE LA CGT ,HOLLANDE N EST PAS DANS LA LIGNEE SARKOZY . MOI PRESIDENT A TROUVE AU MOINS UN REMEDE A NOS PROBLEMES ! LE MARIAGE GAY !

  • gan
    gan     

    > Il y a 21 ans, Mr Poniatowski (ancien ministre) écrivait ces lignes. Lisez bien attentivement . . . .




    > L'ancien ministre giscardien, Michel Poniatowski, écrivait dans son livre-testament une conclusion dont on ne voit pas quelle ligne on pourrait changer 21 ans plus tard.
    > > > > > > > > >>





    > > > > > > > > > > "Son âme, la France est en train de la perdre, non seulement à cause de la mondialisation, mais aussi, et surtout, à cause de la société à la fois pluri-ethnique et pluri-culturelle que l'on s'acharne avec de fausses idées et de vrais mensonges, à lui imposer. Si cet essai a permis à quelques-uns de mesurer devant quels périls nous nous trouvons placés, il aura déjà atteint son but. (.)
    > > > > > > > > > > Ces pages peuvent apparaître cruelles. Mais elles correspondent à un sentiment très profond. Le moment est venu de traiter énergiquement le problème de l'immigration africaine et notamment musulmane. Si tel n'est pas le cas, la France aura deux visages : celui du «cher et vieux pays» et celui du campement avancé du tiers monde africain. Si nous désirons voir les choses dégénérer ainsi, il suffit de leur laisser suivre leur cours.
    > > > > > > > > > > Le campement africain toujours plus grand, plus vaste, plus illégal, grignotera d'abord, puis rongera, avant de faire disparaître tout entier le cher vieux pays, dont la défaite sera annoncée du haut des minarets de nos nombreuses mosquées. Nos temps sont assez graves pour ne pas faire appel à de médiocres facilités politiciennes.
    > > > > > > > > > > Nous allons vers des Saint-Barthélemy si l'immigration africaine n'est pas strictement contrôlée, limitée, réduite et expurgée de ses éléments négatifs et dangereux, si un effort d'intégration ne vient pas aussi compléter cette nécessaire répression. Les mesures à prendre sont sévères et il ne faudra pas que le vieux pays frémisse de réprobation chaque fois qu'un charter rapatriera des envahisseurs illégaux.
    > > > > > > > > > > Il faut donc ainsi que ce cher vieux pays restitue à l'état sa place normale. Les libéraux l'ont affaibli, les socialistes l'ont détruit. "Où sont les grandes tâches dévolues à l'État ? La Justice, l'Armée, l'Éducation nationale, la Sécurité, la Police, notre place en Europe ? En miettes.
    > > > > > > > > > > La France est à l'abandon, est en décomposition à travers le monde. Sa recomposition est dans un retour énergique à l'unité et à la cohérence, et de la Nation et de l'État."
    > > > > > > > > > >

    "Si la vérité vous choque, faites en sorte qu'elle devienne acceptable, mais ne bâillonnez pas celui qui en dénonce l'absurdité, l'injustice ou l'horreur."

  • desourcesur
    desourcesur     

    Parce qu il n'aime pas le travail... Un socialo dans toute sa splendeur!!!!!!!!!!!!

  • bypy
    bypy     

    les recettes du socialisme sont toujours élaborées a partir de trois ingrédients de base ; le clientélisme outrancié matiné d'un zeste de népotisme , et le corporatisme , essentiellement celui de la fonction publique , non seulement inégalitaire par la grace des priviléges du statut , mais également énorme taon qui suce le sang de la nation . Au départ cette organisation sociale qu'est le corporatisme en général n'était pas une mauvaise chose en soit , sauf qu'a partir du xx siécle elle fut contaminée par une idéologie révolutionnaire que l'on nomme marxisme , socle de la doxa socialiste , une certaine forme de fascisme qui mena , entre autres , au soutien du régime de Vichy .
    Ca a quoi on assiste actuellement concernant ce corporatisme pratiqué par le secteur public , ou par les journalistes , peut étre considéré comme un dévoiement de la démocratie . Vices et perversion a tous les étages .

  • Raie axion
    Raie axion     

    Pas besoin de "riches" patrons pour investir et créer de l'emploi. C'est avec des raisonnements pareils que l'on a confié des entreprises florissantes aux "fonds de pensions" et autres mafieux de l'investissement, qui délocalisent dès lors qu'ils n'ont pas leur taux annuel de croissance à deux chiffres. Des solutions alternatives existent : fonds d'investissement semi-public, autogestion etc... Certes, ça ne crée pas des sociétés multinationales, mais ça permet de donner du boulot.

  • Raie axion
    Raie axion     

    Retourner à la terre, elle est bien bonne celle-là. Dans quel programme vous avez vu que le retour à la terre était prévu. Quand on n'arrive même pas à faire vivre quelques centaines (dizaines ?) de milliers d'agriculteurs correctement, le retour à la terre tient de l'utopie. On est en train de devenir comme le Royaume-Uni qui doit faire venir l'essentiel de sa nourriture de l'étranger puisque son agriculture a été sacrifiée au mondialisme.

  • justemonavis
    justemonavis     

    Il a pas mal, il fait mal ; mais ça, c'est le propre des énarques, particulièrement ceux de l'ultra gauche comme Pays bas.
    Enfin, c'est mon avis, juste !

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire