En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Ce discours nous dévoile un président à la fois hésitant dans les mesures à appliquer et consensuel dans sa manière de les aborder.
 

Plutôt critiqué, le premier discours de François Hollande devant les Nations unies a déçu. Entre "hésitation" et "consensus", un spécialiste de la parole politique le décrypte pour BFMTV.com.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

22 opinions
  • optimiste
    optimiste     

    Un discours générique et plat ne relevant d'aucun intérêt car placé et dicté sur des banalité déjà évoquées l'an passé... Autant dire que la France n'a plus de colonne vertébrale face aux autres pays. De part les surprenante décision du gouvernement et de FH la France est dorénavant regardée comme une curiosité. Même notre présence au conseil de sécurité est passé pour la première fois comme transparente. aucun grand pays n'a fait le déplacement excepté la grande bretagne... Un signe alarmant qui démontre bien que notre pays retrouve une position normale et très banale. Nous ne faisons plus parti du G20 ! Avec FH la descente c'est maintenant...

  • Berti
    Berti     

    @ valgego.Pas du tout d'accord sur le manque de conviction de Hollande : il m'a paru au contraire très engagé sur ce qu'il disait, même si son style oratoire, c'est vrai, n'est pas fameux (mais Sarkozy non plus). Bien sûr, c'était un exercice convenu, mais il faut tenir compte qu'il se présentait pour la première fois devant l'assemblée générale : il a donc fait logiquement le discours qui convenait à la circonstance. Obama, lui, s'adressait aux Américains, dans un contexte électoral. La comparaison entre les deux, comme l'a fait Mazerolle, n'était donc pas pertinente. Quant aux délais d'intervention au Sahel - plusieurs mois - ce n'est absolument pas le fait de Hollande. Il faut d'abord former les Africains à intervenir au sol. Ceux-ci sont absolument opposés à une ingérence française directe, et demandent de la logistique et de l'appui. Nous ne sommes pas dans une gesticulation à la Sarko, avec le brillant résultat de la tragique expédition bâclée qui valut la mort à deux jeunes Français, on l'a oublié un peu trop vite.

  • sarah040000
    sarah040000     

    discours hésitant et conventionnel comme il sait les servir sans rien de plus...vague à son habitude...n'apportant rien aux perspectives possibles dans des états en rebellion, pas de propositions concrètes de vagues idées sans plus...un Hollande comme d'habitude mou, sans odeur ni saveur .....et des thèmes abordés n'intéressant en rien l'ONY au premier ordre ..enfin un autre de ses discours fades.

  • valgego
    valgego     

    Le discours a été retransmis intégralement par BFMTV et nous avons tous pu en tirer nos propres conclusions, ce qui a été perçu par nombre d'auditeurs dont je suis,c'est le manque de conviction dans le propos,le manque de réalisme ou d'explications (protection des zones libérées en Syrie ou elles sont incertaines , varient quotidiennement dans un pays en état d'insurrection et ce que refuse le gouvernement syrien , retour case départ ou qu'il s'explique........engagement au Sahel oui sous forme matérielle (à préciser) et couvert de l'ONU après mandat ....aux calandes grecques......droit des homos,honnêtement dans un monde en crise ,à l'ONU ? dont la vocation est militaire etc...etc .Obama a fait un discours d'actualité militairement très bien amené et orienté pour faire comprendre la position ferme de l'Amérique sur la liberté d'expression ,sa détermination à ne pas se laisser dicter son comportement et à ne pas céder au chantage de la religion ,Hollande nous a servi un menu de gargotte dans un restaurant trois étoiles sans se soucier de la compatibilité des mets, de l'homogénéité du thème,de l'appétit des convives et de leur goût pour la tarte Tatin ,le tout arrosé d'un si modeste picrate .........qu'il n'est pas près de nous tourner la tête !

  • jytador
    jytador     

    Son discours dit qu’on va s'impliquer dans un merde financière surtout!! ,ce qui intéresse les pays de l’ONU est de bien- sur prendre le contrôle de la Syrie , pour ce rapprocher de l’Iran .
    On profite d'un désordre pour en faire une stratégie complexe a mettre en place, d'un coté les americain armes les rebelles en douce , et de l autre les russe soutienne assad pour pas que son régime tombe , car si cela arriverais les russe serais en zone rouge pour leur intérêt régionale .

  • virkernes666
    virkernes666     

    Son discours a été très correct ! N'en déplaise à certains

  • Berti
    Berti     

    J'ajoute à ma réaction ci-dessous qu'hier soir à l'antenne, le seul commentaire politique auquel on a eu droit était celui de Lellouche venu délivrer les éléments de langage UMP. Intervention reprise toute la soirée (je suis un assidu de BFM !). Un traitement totalement à sens unique de l'information. Curieuse conception du journalisme !

  • Berti
    Berti     

    Depuis hier soir à l’antenne, et avec ce commentaire “expert”, BFM se livre à un curieux “Hollande bashing” à propos de ce discours soi-disant passé à; la loupe.
    Quelques impasses du commentaire ci-dessus : 1) L’annonce de l’engagement français, peu ou prou, au Sahel : excusez du peu 2) La lutte contre les flux internationaux de la drogue, problème essentiel pas perçu par la presse 3) Le passage sur les droits des homosexuels, plutôt audacieux dans une assemblée dont 90 % des Etats condamnent l’homosexualité... Sur la Syrie, on fait comme si il y avait quelque chose à faire de plus, en passant sous silence toutefois la proposition de Hollande de protection des zones libérées. Que Hollande ne soit pas un grand orateur, peut-être, mais le contenu n’est pas celui décrit par BFM. Mazerolle a préféré Obama, alors que ce dernier a fait un discours entièrement électoraliste. Si l’on comprend bien, seule la belle tchatche et l’émotion comptent pour nos analystes superficiels.

  • polo
    polo     

    Un discours à passer non à la loupe, mais à la trappe.

  • ABRACADABRA
    ABRACADABRA     

    Cà fait plusieurs fois que je le remarque...Hollande ne sait pas serrer, et resserrer, son noeud de cravatte (cf:photo)...bon, mais il a quand pensé à se faire teindre les cheveux...quelle classe !

Lire la suite des opinions (22)

Votre réponse
Postez un commentaire